Direction Nuutania pour les détrousseurs de noctambules

    vendredi 6 novembre 2015

    Deux hommes ont été condamnés à des peines de trois ans et 18 mois de prison ferme avec mandat de dépôt à l’audience, hier, par le tribunal correctionnel. 
    Âgés de 20 et 22 ans, ils avaient commis, ces dernières années, de multiples agressions, de nuit, dans les rues de Papeete. 
    Le mode opératoire était à chaque fois identique. Agissant en groupe, ils repéraient leur proie avant de l’attaquer par surprise puis de lui dérober ce qui pouvait l’être : téléphone, porte-monnaie et autres objets de valeur. 
    Plusieurs de leurs victimes avaient perdu connaissance au cours de leur agression sous la violence des coups reçus. L’une d’elles s’était vue délivrer 30 jours d’arrêt de travail par un médecin en raison, notamment, d’un traumatisme crânien. 
    “On n’a pas de travail. On a besoin d’argent”, a tenté de se justifier le plus âgé, hier, irritant au passage encore un peu plus les magistrats. 
    “Vous passez toutes vos nuits à attendre des personnes pour les dépouiller. Vous participez à l’insécurité de cette ville”, a tonné le président du tribunal. “Ils tapent, ils dérobent et laissent au tapis des victimes ensanglantées, dans le coma, sans s’en préoccuper. C’est absolument incroyable, ce déchaînement de violence”, s’est de son côté indigné le procureur. 
    Les deux prévenus sont connus de longue date de la justice à qui ils ont eu affaire depuis leur adolescence. Un passé qui n’a pas joué en leur faveur. 
    “En raison de la gravité des infractions, vous partez à la maison d’arrêt”, leur a lancé le président en rendant son jugement. Outre les peines de prison, les deux hommes devront également indemniser leurs victimes.  

    J-B.C.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete