Habillage fond de site

La direction des transports terrestres relogée rue Afarerii

vendredi 21 octobre 2016

sagep transport terrestre

C’est ici que la direction des transports terrestres s’installera, permettant de regrouper tous ses services sous le même toit. (© John Hiongue/LDT)

 

Le ministre de l’Équipement et des Transports intérieurs, Albert Solia, souhaite regrouper tous les services de la direction des transports terrestres sous le même toit. Actuellement, ils sont éclatés en deux pôles, l’un à Fariipiti et l’autre à Taaone, où se déroulent les épreuves de conduite du permis. Mais à l’avenir, tout le monde se retrouvera dans la rue Afarerii, à Pirae.

En attendant, le ministère lance une enquête publique préalable à la déclaration d’utilité publique pour la réalisation des travaux nécessaires au relogement de la direction des transports terrestres, dans la commune d’Édouard Fritch.
En parallèle, une enquête parcellaire en vue de délimiter exactement la parcelle de terre nécessaire à cette opération est ouverte. À ce jour, un dossier est consultable, jusqu’au 26 octobre, pour toutes les personnes qui souhaitent émettre leur avis, notamment les riverains de la rue Afarerii directement touchés par ce futur projet.
“Un dossier a été déposé pour chacune des enquêtes à la mairie de Pirae, consultables aux heures d’ouverture des bureaux, de 8 à 14 heures, du lundi au vendredi. Les personnes qui le souhaitent pourront consigner leurs observation sur les registres ouverts à cet effet. Les observations sur l’opération pourront également être adressées par écrit à Yvon Chagne, nommé commissaire enquêteur, dont le siège est au bureau foncier de la direction de l’équipement, bâtiment de l’arrondissement infrastructure, vallée de Tipaerui, qui les annexera au registre précité”, explique dans un communiqué le ministre Albert Solia.

De son côté, la mairie de Pirae confirme que ce projet du Pays touchera l’ancien bâtiment de la Sagep, d’une superficie de 2 300 m2, plus un terrain vague de 633 m2 appartenant à un privé.
“Pour le moment, les gens peuvent passer à la mairie de Pirae pour mettre leur doléance, leur avis sur ce projet. À ce jour, je n’ai vu défiler que deux personnes qui sont venues voir et s’informer sans rien inscrire dans le cahier”, confirme un agent de la cellule de l’usager, Hiro Vernaudon.
Le terrain vague sera probablement exproprié par le Pays et le futur bâtiment aura un parking en sous-sol pour un immeuble construit sur deux étages. Les travaux pourraient commencer en 2017.

De notre correspondant J.H.

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Faut-il le retour d'une maternité à Taravao ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete