Surf – Dix-huit places pour les Tahitiens

    mercredi 26 juillet 2017

     

    Hira Teriinatoofa TAH

    Hira Teriinatoofa, meilleur Tahitien des trials en 2016. (© Photo : archives LDT)


    La Fédération tahitienne de surf a annoncé hier la liste des dix Tahitiens qualifiés directement pour les trials de la Billabong Pro Tahiti. Il reste à connaître les huit autres qualifiés tahitiens via les pré-trials. Les trials et les pré-trials sont prévus sur une seule journée, entre le 5 et le 7 août selon les conditions.

    À dix jours des manches de qualification de la Billabong Pro Tahiti, la Fédération tahitienne de surf (FTS) a annoncé hier la liste des engagés. Ces trials auront lieu entre le 5 et le 7 août selon les conditions météo. Comme chaque année, deux surfeurs seront qualifiés pour le main event de la Billabong Pro Tahiti à partir du 11 août. “Le vainqueur des trials et le meilleur Tahitien seront qualifiés”, a rappelé hier en conférence de presse Pascal Luciani, représentant de la World Surf League à Tahiti.
    Il est à préciser que si un Tahitien gagne les trials, le deuxième qualifié sera l’autre finaliste.

    Parmi les 32 trialistes, quatorze seront des surfeurs internationaux : huit désignés par la WSL et six par le sponsor Billabong. On devrait en toute logique retrouver le tenant du titre brésilien Bruno Santos.
    Tahiti aura cette année 18 places dans ces trials, deux de plus que l’an passé. Dix surfeurs tahitiens ont été désignés par la FTS (les 8 meilleurs en 2016 et 2 wild card). Parmi les meilleurs espoirs pour Tahiti : Taumata Puhetini, récent vainqueur de la Taapuna Master et trois fois vainqueur des trials (2010, 2014, 2015). On y verra aussi l’indéboulonnable Hira Teriinatoofa, meilleur Tahitien des trials en 2016.
    En revanche, Mihimana Braye, O’Neill Massin et Mateia Hiquily sont occupés aux États-Unis avec la Vans US Open of Surfing (QS 10 000), une compétition importante pour leur classement dans les Qualifying Series, et qui s’achèvera le 6 août.

     

    Pré-trials toujours ouverts

     

    En plus de ces dix Tahitiens directement qualifiés pour les trials, huit autres le seront par le biais des pré-trials. Cette mini-compétition ouverte à tous, dénommée “Titiara’a Fa’ahe’e i Teahupo’o”, compte pour l’instant onze engagés, mais les inscriptions restent ouvertes jusqu’à demain soir, jeudi 27 juillet.

    La FTS a seulement confirmé trois noms parmi ces onze : Kauli Vaast, récent champion d’Europe junior de la WSL, Kevin Bourez, vainqueur de ces pré-trials en 2016 et le freerider (surfeur de grosses vagues hors compétitions) Tikanui Smith.
    “Les pré-trials auront lieu le matin même des trials. Nous commencerons la journée à sept heures. Ce sera une journée chargée”, a annoncé Pascal Luciani hier, en ajoutant : “On espère qu’il y aura deux Tahitiens en finale, pour avoir deux Tahitiens en plus dans le main event.” L’an passé, le meilleur Tahitien, Hira Teriinatoofa, avait été éliminé lors des quarts de finale des trials.

     

    Benoît Buquet

     

     

    Capture d’écran 2017-07-26 à 09.39.53

        Edition abonnés
        Le vote

        Recensement : Êtes-vous prêt à répondre à toutes les questions même intime malgré une garantie de l'anonymat ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete