Habillage fond de site

Dix parents d’élèves formés à l’aide à la parentalité à Papeete

vendredi 22 mars 2019

2 ppt 3 jh-formation

Les dix parents d’élèves qui ont suivi jusqu’au bout la formation d’aide à la parentalité, ici lors de la cérémonie de remise des attestations.


Cérémonie de remise des attestations de fin de formation hier matin à l’école primaire Mamao, en présence des membres de l’association Api ainsi que la deuxième adjointe au maire Danièle Teaha et du Contrat de ville.

Dix parents d’élèves ont suivi depuis le mois de janvier jusqu’à hier cette formation, dans le but de mieux aider leurs enfants. Un enseignement assuré par l’organisme Api Formation

D’autres projets attendent les parents d’élèves avec la mise en place du projet Réussite éducative, pour les collégiens de Maco Tevane et de Tipaerui. Objectif à terme : la réussite scolaire et l’épanouissement à l’école. Tout un programme concocté par la ville de Papeete.

Dans le cadre du projet éducatif local (PEL), en particularité le volet consacré à la parentalité, la ville de Papeete en collaboration avec l’association Agir pour l’insertion (API), l’école primaire Mamao, a mis en place une formation d’aide à la parentalité. Cette formation s’est achevée hier matin par une cérémonie de remise des attestations à dix adultes, tous des parents d’élèves de cette école et qui ont suivi la formation jusqu’à son terme. “La formation a débuté le 21 janvier dernier pour 16 séances équivalent à 40 heures de formation. Elle a été mise en place pour les parents d’élèves de l’école Mamao. Le Contrat de ville a financé la formation à hauteur de 60 % et 40 % sont assurés par la ville de Papeete. C’est la toute première édition de ce genre pour Papeete. L’objectif est de permettre aux parents de mieux suivre la scolarité de leur enfant”, explique la coordinatrice du PEL, Mohea Dexter.
La présidente du syndicat mixte Contrat de ville, Tenuhiarii Faua, était présente à cette cérémonie qui s’est déroulée dans une ambiance bon enfant. C’est l’organisme Api formation qui a assuré les 16 séances en donnant des outils aux parents désireux d’accompagner leur enfant durant leur scolarité. Des élèves scolarisés en cycle 2 ou cycle 3 à l’école de Mamao. Ainsi, les adultes ont pu se familiariser avec quelques notions de grammaire, de conjugaison, les mathématiques afin de revenir aux fondamentaux. En parallèle, ils ont pris connaissance de certains aspect du rôle d’un parent qui, par exemple, ne doit pas faire les devoirs à la place de son enfant.
Les dix parents ont été sélectionnés sur la base du volontariat et parmi eux, un couple a décidé de suivre cette formation. Quatre hommes étaient inscrits pour six femmes. “La formation se déroulait tous les lundis, tous les jeudis et les parents étaient assidus. Ils se sont impliqués avec beaucoup d’intérêt”, poursuit-elle.
Pour assurer les cours, trois formatrices de Api Formation sont intervenues. Annabelle Berger pour deux séances, assistée de Moeata Marchet et Christelle Joho, le tout sous la supervision de la responsable pédagogique d’Api Formation, Hinaarii Teina. “Nous sommes accompagnés par le Contrat de ville mais aussi par la directrice de l’école Mamao, Julia Temauri, pour la plus value. Le Contrat de ville a beaucoup aidé les projets locaux de Papeete et cela depuis le début du PEL. Il est toujours présent”, commente la directrice du Service de la jeunesse et du sport de la ville de Papeete, Mata Ganahoa.
Ce genre de formation sera appelé à toucher toutes les écoles de quartier comme par exemple, l’école Pina’i, le groupe scolaire Hitivainui, l’école Taimoana. La séance d’hier s’est achevée par un petit bilan et une remise des attestations de formation. La cérémonie s’est déroulée en présence de Danièle Teaha, deuxième adjointe au maire en charge de l’éducation. “Hier, c’était le dernier jour, les stagiaires ont tenu bon, ils ont effectué des suivis individualisés. Ils ont suivi la formation dans le but de pouvoir aider leur enfant, de transmettre ce qu’ils ont appris car il faut être à l’aise pour faire des devoirs à la maison. Ils étaient très impliqués autour de cours très constructifs, et des échanges.” résume la formatrice, Moeata Marchet.

Les collégiens aussi

D’autres projets attendent les parents d’élèves notamment la mise en place du projet réussite éducative (PRE). Avec ce projet, la commune suit de près la scolarité des élèves de Papeete depuis le cycle 3 (CM1) jusqu’en classe de 3e et le collège de Maco Tevane est concerné. “C’est de vraiment accompagner les élèves vers la réussite même pendant les vacances scolaires et les mercredis après-midi en les s’inscrivant dans des clubs. On a déjà un groupe d’enfants prêts et une nouvelle orientation sera donnée au PRE à la prochaine rentrée des classes. On voit tous les problèmes, pas seulement scolaires mais aussi socio-économiques.” conclut Mata Ganahoa.
Le collège de Tipaerui sera inclu dans ce dispositif à la prochaine rentrée des classes pour les établissements scolaires publics. Une grande réunion d’information pour les parents aura lieu bientôt. A noter que les communes de Arue et de Pirae ont déjà lancé dans le passé, un dispositif identique consacré à l’aide à la parentalité, toujours assurée par les formatrices d’Api formation. Mais ces deux communes n’ont pas décidé de relancer dans l’immédiat, une nouvelle formation pour les nouveaux parents d’élèves.

De notre correspondant JH

formation

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Participerez-vous d'une manière ou d'une autre au financement de la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete