Documentaire – L’épave du Nordby et ses 111 tonnes de coprah

    mardi 10 mai 2016

    La notoriété de la plus belle épave du fenua quitte pour la première fois le cadre strict du lagon de Tepua, où elle dort depuis 116 années déjà, pour s’engager vers une autre reconnaissance.
    Deux sociétés de production de films documentaires, Archipel Production de Tahiti et Écrans du Monde de Paris, mettent en images le coprah, son économie importante dans les îles et ses dérivés avec le mono’i et l’huile de coco, pour la chaîne France Ô.
    “Mais ce qui est intéressant dans ce sujet c’est, à travers l’histoire des naufrages qui s’est passée dans les départements et territoires outre-mer, que nous présentons le point fort d’une économie locale”, explique Hervé Corbière, l’un des producteurs d’Écrans du Monde, qui dirige la réalisation de six émissions de 52 minutes sur les plus belles épaves outre-mer.

    “Pour le coprah, nous ouvrons avec l’histoire du Nordby, qui en transportait 111 tonnes. Dans la nuit du 21 au 22 août 1900, le cap-hornier, qui était au mouillage dans la baie de Tepua, a été victime d’un fort mara’amu, l’ancre a dérapé, le trois-mâts barque a dérivé vers le récif où il s’est échoué. Le Nordby a subi de gros dégâts qu’on a jugés, à l’époque, irréparables sur place.”
    C’est la suite de l’histoire du voilier qui a intéressé les réalisateurs. Elle est unique dans les annales maritimes, le bateau, son armement, sa cargaison et les provisions de bord ont été vendus aux enchères publiques. Les documents, en dépôt chez un notaire de Tahiti, attestent de deux journées de ventes qui ont dépouillé le bateau de son identité.

    Le Nordby est un cap-hornier danois. Il transportait du coprah, de la nacre, de l’écaille de tortue, de la cire d’abeille et du cuivre jaune du Chili. La cargaison avait été estimée à plus de 36 000 F le 18 août 1900 à Papeete.
    Après le naufrage, le plus riche commerçant de Uturoa l’a acquis en surenchérissant à 990 F le 25 août 1900. Le Nordby lui a été cédé le même jour pour 402 F, avec deux caisses de biscuits et 400 kilos de bœuf salé.

    Le Nordby s’est effacé ensuite de la mémoire collective. Le nom a été retrouvé dans les archives du notaire de Raiatea en décembre 1996.
    Le documentaire sur le coprah, à travers l’épave du voilier qui sera diffusé en septembre-octobre 2016 sur France Ô, est une sorte de revanche sur le passé du Nordby, qui passe de la nuit du lagon à la lumière du petit écran.
     

    De notre correspondant Jean-Pierre Besse

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete