Dotation de l’Etat – Le haut-commissariat recadre les déclarations de Dauphin Domingo

    jeudi 24 mars 2016

    Dans ses explications à La Dépêche, mercredi, le maire de Hitia’a o te Ra disait sa déception de n’avoir obtenu que 50 % du financement de la rénovation de la caserne de pompiers, au lieu des 80 % attendus. Il s’avère que ses propos ne reflétaient pas totalement la réalité.
    Vaitea Pambrun, du bureau de l’assistance technique, et Mathieu Heugas-Lacoste, chef du bureau des finances communales du haut-commissariat, remettent les pendules à l’heure. “La commune de Hitia’a o te Ra a bien obtenu un financement à hauteur de 80 % pour la rénovation de sa caserne – dont 50 % financés par le Fonds intercommunal de péréquation, et 30 % par la Dotation aux équipements des territoires ruraux (DETR). Les calendriers de ces deux dispositifs financiers sont très proches, et c’est peut-être la raison pour laquelle le maire a un peu mélangé les deux dispositifs. Ces financements ont été accordés le 3 mars pour le FIP, et le 16 mars pour la DETR. La subdivision administrative des îles du Vent a notifié à la commune l’obtention du financement au FIP de 50 % mais, compte tenu du décalage entre les deux commissions, elle n’avait pas encore notifié le financement de la DETR à 30 %. Voilà peut-être d’où vient l’erreur.”
    Pour mémoire, l’enveloppe 2016 de la Dotation aux équipements des territoires ruraux est de 534 millions de francs. En vigueur depuis 2011, la DETR a remplacé la “dotation globale d’équipement des communes” et la “dotation de développement rural”. Les subventions (entre 20 et 80 % des montants) doivent être attribuées en vue de la réalisation d’investissements, ainsi que de projets dans le domaine économique, social, environnemental ou touristique, ou favorisant le développement ou le maintien de services publics en milieu rural.

    LDT

    Le maire de Hitia’a o te Ra s’excuse

    La mairie de Hitia’a o te Ra a-t-elle réagi trop vite ou les informations de l’État n’étaient pas complètes ? Un peu des deux. Le maire Dauphin Domingo tient néanmoins à présenter ses excuses au haut-commissaire. “Je suis soulagé. On nous avait promis 80 % et, aujourd’hui, la réponse est arrivée. C’est bien 80 % qui sont accordés pour le projet de rénovation de la caserne. Je m’excuse, auprès du haut-commissaire et de l’administrateur, pour ce qui a été dit dans la presse.”
    Hier matin, suite à l’article paru dans La Dépêche, la commune a enfin reçu le détail de l’affectation des dotations. Le Fonds intercommunal de péréquation (FIP) accorde une aide de plus de 21 millions de francs (soit 50 % du montant du projet) et la Dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR) prend en charge 13 millions de francs (soit 30 %).
    On retrouve bien les 80 % d’aide espérée. Il ne reste plus à la mairie qu’à apporter 8,7 millions de francs. Le tavana va enfin pouvoir lancer les travaux : “Ça fait des années que l’on vit dans ce bâtiment. La toiture a été refaite, il ne reste que l’intérieur à terminer pour que nos sapeurs-pompiers et nos agents de la police municipale travaillent dans de meilleures conditions. Nous allons lancer l’appel d’offres.”

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete