Douanes – Maina Sage interpelle le gouvernement central

jeudi 11 juin 2015

Après l’annonce, samedi dernier, de la dissolution d’une brigade de gendarmerie maritime, la députée Maina Sage a souhaité, hier, mercredi, à l’Assemblée nationale, durant la séance des questions au gouvernement, relancer la question du remplacement du patrouilleur des douanes de Polynésie française, l’Arafenua, échoué il y a tout juste un an. “La perte de ce bâtiment a engendré un grave déficit de contrôle sur la moitié de l’espace maritime français aujourd’hui menacé de devenir une véritable passoire pour des trafics en tout genre”, estime Maina Sage. La réponse de Christian Eckert, ministre en charge du Budget, a été très évasive, se bornant à proposer “une vérification in situ des besoins polynésiens en partenariat avec le secrétariat général de la mer”.

LDT

Tôt of 2015-06-12 13:15:00
Les douanes ont deux chefs, l'état et le pays. Alors les deux doivent payer pas un seul
Maté 2015-06-11 21:18:00
Par manque de conscience professionnelle, le naufrage du Arafenua aura couté combien aux contribuables français?????? Une faute professionnelle que l'ancien équipage en solidarité avec tous les blaireaux de douaniers polynésiens devront assumer!!!!
Tôt of 2015-06-11 17:22:00
A l'état de payer
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete