Habillage fond de site

Les douanes en panne de logiciel

vendredi 29 mars 2019

FEN_CC_DouanesSofix

Depuis le début de la semaine, les douanes fonctionnent au ralenti à cause d’une mise à jour du logiciel Sofix. (Photo : archives LDT)

Les douanes en Polynésie française sont quelque peu au ralenti depuis le début de la semaine car leur système informatique Sofix (Système d’ordinateur pour le fret international sous Linux), qui permet notamment aux usagers de réaliser à distance les formalités de dédouanement des marchandises, est en panne. Les dédouanements se poursuivent, mais manuellement.
“C’est tout le système Sofix qui est tombé en panne, avec quelques ratés depuis lundi”, a expliqué Didier Martinez, directeur adjoint des douanes, hier par téléphone à La Dépêche, confirmant ainsi nos informations.
Ceci n’est pas dû à une attaque malfaisante de hackers, mais tout simplement à une mise à jour du logiciel Sofix, qui a “planté” tout le système.
“On a activé la procédure de secours dans la foulée depuis hier (avant-hier, NDLR) 10 heures. Nous sommes donc en procédure papier, cela veut dire que les déclarants remplissent leurs documents à la main”, a détaillé le directeur adjoint des douanes, avant de poursuivre : “On recherche pourquoi c’est arrivé. En général, ces pannes durent deux-trois heures et on arrive à les gérer, mais là, c’est bien plus long. Nous essayons de redémarrer les serveurs pour remettre en route l’ancienne version”.
“On essaye de privilégier tout ce qui est produits périssables, pour que le pays soit approvisionné” a-t-il détaillé.
Cette panne touche de l’aéroport jusqu’au port, principalement. En contact permanent avec les importateurs via la messagerie privée de Sofix, qui fonctionne toujours, les douanes ont donné la possibilité aux professionnels de faire leurs déclarations via le logiciel Phenix qui doit remplacer à terme Sofix, vieux de trente ans.
“On espère le lancer bientôt. Sofix est en bout de course”, assure Didier Martinez, qui a précisé que les douanes enregistrent 60 000 déclarations par an environ, dont 50 000 à l’import.
Seuls les particuliers, qui représentent une petite partie de l’activité des douanes, vont trouver le temps plus long avec cette panne informatique et ce passage en mode manuel.
Par contre, il n’y a aucun souci concernant les marchandises asiatiques qui, selon certains, semblaient bloquer sous douanes. “Il n’y a aucune discrimination, aucune animosité sur les produits asiatiques ni sur d’autres parties du monde. Je peux vous l’assurer. On cible uniquement selon la sensibilité de certaines opérations” a tenu à affirmer l’intéressé.

 

C.C.

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Édouard Fritch veut que les personnes hospitalisées après un accident qu'ils ont causé, sous l'empire de l'alcool ne soient pas pris en charge par la CPS. Pensez-vous que ce soit une bonne mesure ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete