Douze mille défilants face à des tribunes combles

    jeudi 30 juin 2016

    Édouard Fritch et René Bidal, côte à côte dans la tribune officielle. (Photo : Anne-Charlotte Bouleau)

    Édouard Fritch et René Bidal, côte à côte dans la tribune officielle. (Photo : Anne-Charlotte Bouleau)

    Dans les tribunes ou sur les trottoirs, vous étiez nombreux à assister à la cérémonie de la 32e fête de l’Autonomie, qui s’est tenue, hier après-midi, avenue Pouvana’a a ’O’opa, en présence du président du Pays, Édouard Fritch, et du haut-commissaire, René Bidal, aux côtés des ministres et de nombreux invités officiels. Vaea Ferrand, tout juste élue Miss Tahiti 2016, a ouvert le bal en compagnie de ses dauphines et de Gill Handerson, Mister Tahiti 2016, s’autorisant une longue séance photo, pour le plus grand plaisir du public.

    Pendant la levée solennelle des drapeaux, Guillaume Matarere et ses deux choristes ont interprété La Marseillaise, précédée de l’hymne polynésien. Puis c’était au tour de Hinarere Taputu, Miss Tahiti 2014, d’entrer en scène pour la lecture des mots du président du Pays, l’occasion de revenir sur les fondements de cette journée de célébration. “Notre culture océanienne est différente de celle de notre métropole.

    Nous avons une identité particulière qui devait être reconnue et qui imprègne notre projet de société. Les premiers pas de cette reconnaissance se sont manifestés en 1977, avec une autonomie de gestion, puis celle-ci fut renforcée en 1984, avec une autonomie qui nous a permis d’avoir notre hymne, nos insignes et notre drapeau”, a-t-elle déclaré.

     

    Des sourires emprunts de fierté

     

    Et d’ajouter : “Préservons fièrement notre solidarité, notre fraternité et notre sens du bien commun. Le 29 juin est la date qui nous rassemble pour exprimer ensemble, dans une même ferveur, l’amour que nous avons pour notre beau pays. C’est un moment de convivialité et de fraternité que nous fêtons dans la joie et la bonne humeur.”

    Par la suite, neuf médailles de l’ordre de Tahiti Nui ont été remises par Édouard Fritch à des représentants du domaine des sciences, de la culture ou encore de l’enseignement.

    Le protocole a ensuite laissé place à la fête, avec le coup d’envoi tant attendu du défilé populaire. Toutes les générations étaient réunies pour l’occasion, affichant de larges sourires emprunts de fierté.

    Des associations artisanales ou agricoles, en passant par les fédérations sportives, les congrégations religieuses et les communes du fenua, selon les forces de l’ordre, douze mille personnes ont pris part au cortège haut en couleurs. Les animations se sont poursuivies sur le front de mer jusqu’en soirée, avec diverses activités à destination de la jeunesse.

     

    Découvrez également notre galerie photos : http://www.ladepeche.pf/photo/fete-de-lautonomie-2016/

    A.-C.B.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete