Habillage fond de site

Douze mois ferme pour des vols répétés

mardi 2 avril 2019

T.H. n’a montré aucun “signe d’empathie, de regret particulier. (© Christophe Cozette)

T.H. n’a montré aucun “signe d’empathie, de regret particulier. (© Christophe Cozette)

Il a vingt ans et déjà six condamnations à son casier judiciaire. T.H. vient de trouver un travail de chauffeur poids-lourd, il y a quelques semaines mais ce sont trois vols, qui l’ont amené à la barre, hier après-midi, sous le régime de la comparution immédiate.

Vêtu d’un t-shirt gris et blanc, short de surf bariolé et baskets grises, T.H. parle peu, les bras croisés dans le dos, le plus souvent. Il reconnait avoir volé le cabinet d’un chiropracteur à Faa’a, début mars, après avoir forcé la porte avec un pied de biche, durant une heure. Il a été dénoncé par un témoin, vague connaissance à lui, qui “parti chercher un stick à 3h30 du matin”, l’a vu tenter de fracturer la porte.

L’accusé lui aurait demandé de l’aide, alors que T.H. dit à la barre que ce témoin serait venu l’aider. T.H. reconnait avoir volé iPod et iPhone, vendus 5 000 francs le lendemain mais pas l’ordinateur, que la victime est venue déclarer hier. “C’est un sale gosse du quartier, je l’ai pris plusieurs fois en photo, défoncé devant ma porte”, a-t-il commenté.

En décembre et en février, c’est une seule et même victime qui subit deux vols de T.H. En décembre, il aurait été invité par la victime “pour faire du sexe”. T.H. déclare n’avoir volé que 5 000 francs et un collier, perdu dans la foulée lors d’une bringue, après avoir refusé les avances de la victime, selon lui. En février, estimant avoir été blessé
dans son amour-propre, T.H. décide de voler cette fois une enceinte, sans montrer un quelconque signe d’empathie, de regret particulier, comme l’a noté le président du tribunal. La victime, présente également, a réfuté les avances et a sorti une facture de plus de 750 000 F pour le collier volé, laissant dubitatif le tribunal.

Célibataire, sans enfant, déscolarisé en 5e, T.H. vient de trouver un travail de chauffeur poids-lourd, grâce à son permis obtenu au GSMA. Un plus face au tribunal. Oui, mais voilà, il a déjà six condamnations pour vols, tous commis entre 2016 et 2018, le mettant ainsi en état de récidive légale. “Un garçon entré dans la délinquance tôt mais rien ne l’arrête, il continue à “délinquer”, a précisé le procureur. Il a rapidement demandé 18 mois d’emprisonnement dont six avec sursis, avec mandat de dépôt.

La défense, a eu “une lecture complètement différente” et ce n’est pas parce que T.H. est “taisant”, qu’il est dépourvu d’affect, demandant au tribunal, une peine de semi-liberté. Au final, le tribunal a condamné T.H. à douze mois de prison ferme, avec mandat de dépôt et plusieurs centaines de milliers de francs pour préjudice moral et matériel. T.H. n’ira donc pas travailler ce matin.

 

Compte-rendu d’audience Christophe Cozette

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, qui sera élue Miss Tahiti 2019 :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete