Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

Douze nouveaux sauveteurs formés en milieu périlleux

vendredi 27 janvier 2017

exercice

Douze stagiaires participaient à cette formation. (© Charles Taataroa)

 

La direction générale de la sécurité civile de Polynésie française a dépêché de métropole un formateur pour apporter une compétence supplémentaire en matière de secours en milieu périlleux. Douze stagiaires venus de différentes casernes de sapeurs-pompiers de Polynésie ont suivi cette formation. Objectif : permettre au Pays de disposer d’une équipe en cas d’interventions comme lors des inondations la semaine dernière.

 

La formation est dirigée par le lieutenant Guy Pourciat, chef du centre national de formation en milieu périlleux de Vallabre en France. Il est venu à Tahiti à la demande de la direction et la fédération de la protection civile de la Polynésie française, pour apporter une compétence supplémentaire en matière de secours en milieu périlleux aux équipes de secours.

Aujourd’hui, la fédération de la protection civile dispose d’une équipe de dix sauveteurs. Demain, l’effectif sera porter à 22.

L’objectif pour la direction de la protection civile est de permettre de disposer d’une équipe capable d’intervenir dans n’importe quelle situation, notamment les inondations, comme c’était le cas la semaine dernière dans les communes allant de Paea à Papeno’o. D’ailleurs, les stagiaires ont été mis en situation réelle pour les événements. Ils ont pu venir en aide à 22 personnes dans la Tuauru à Mahina, et à Papeno’o.

 

L’Aranui à contribution

 

Hier matin, la formation s’est focalisée sur un exercice de grande ampleur sur le navire Aranui, actuellement au quai de Motu Uta. Il s’agissait pour les stagiaires d’évacuer des blessés depuis les cabines du bateau en utilisant des cordes.

Au-delà de cette formation, l’idée est d’obtenir localement la capacité de pouvoir former des personnels sans devoir passer par les centres de formations en métropole.

Pendant dix jours, la formation s’est déroulée dans des situations proches du réel pour développer des compétences et être fiables sur le terrain. Aujourd’hui, la formation prendra fin par une cérémonie de remise de diplômes.

Hier matin, le directeur de cabinet du haut-commissaire Frédéric Poisot est venu constater le déroulement de l’exercice, ainsi que le directeur de la protection civile, sans oublier le maire de Papeete Michel Buillard.

Philippe Wong, président directeur général de l’ranui s’est dit très honoré par le choix des formateurs qui s’est porté sur son navire pour finaliser cette formation de nouveaux sauveteurs en milieu périlleux.

 

 

C.T.

 

Plus d’informations dans notre édition du jour ou au feuilletage numérique

 

 

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Faut-il le retour d'une maternité à Taravao ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete