Droits des femmes : Tonga fait un pas en avant

mercredi 11 mars 2015

C’est désormais officiel : Tonga va ratifier la convention des Nations unies sur l’élimination de toutes les formes de discrimination contre les femmes.
L’annonce a été faite par le ministre tongien de l’Intérieur à New York, à l’occasion de la 59e session de la Commission de la condition de la femme. La décision du royaume avait été prise la semaine dernière, après une série de discussions en conseil des ministres.
Cela fait 30 ans que Fuiva Kavaliku, coordinatrice du centre tongien pour la femme et l’enfant, attendait cela. Alors, forcément, c’est un grand jour pour elle : « Je suis bouleversée et excitée, j’ai du mal à trouver mes mots, parce que ça fait tellement longtemps qu’on attendait ça ! Ça va être un grand changement pour le pays. Les femmes vont sûrement être plus libres de développer leur potentiel au maximum. Jusqu’à présent, elles en étaient souvent empêchées au nom de la tradition. »
 
Les coutumes ne sont cependant pas mises de côté : le Premier ministre Akilisi Pohiva a précisé que le royaume posait certaines conditions à sa signature de la convention. Tonga n’a pas l’intention de changer ses lois de succession au trône et les femmes ne pourront toujours pas devenir nobles. Il n’est pas question non plus pour le royaume de modifier ses lois relatives à l’avortement et au mariage homosexuel.
 
Ces réserves sont une déception pour Fuiva Kavaliku, mais elle préfère rester positive : « À mon avis, la convention devrait être ratifiée entièrement, mais c’est quand même un pas en avant. Je pense que c’est bien de commencer avec cela pour l’instant et on verra comment les choses évoluent. »
 
Aucune date n’a été annoncée pour la ratification effective de la convention. En attendant, les Nations unies ont pris acte de la décision du royaume, avec un enthousiasme mesuré : Satya Jennings, chargée du bureau des droits de l’homme de l’Onu dans le Pacifique, souligne que si Tonga ratifie le texte, cela doit entraîner une modification de la législation pour qu’elle corresponde aux standards internationaux.
 
Hormis Tonga, seuls six pays n’ont pas ratifié ce texte de l’Onu, dont l’Iran, le Soudan, la Somalie, et les États-Unis.

Radio Australia
 
 

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete