Earth Hour Tahiti : un nouveau dîner aux étoiles le 25 mars

    jeudi 16 mars 2017

    earth hour

    Près de 300 restaurants, roulottes, snacks et autres établissements de Tahiti et des îles proposeront samedi 25 mars, à 20 h 30, un repas aux chandelles à leurs clients. (© DR)

    “Rendez-vous sous les étoiles le samedi 25 mars 2017.” Tahiti participera la semaine prochaine, pour la cinquième fois, à l’événement mondial “Earth Hour, une heure pour la planète”.

    À 20 h 30, habitants, bureaux, bâtiments publics et autres établissements du monde entier sont invités à éteindre leurs lumières pendant une heure, pour montrer leur engagement contre le réchauffement de notre Terre.

    Avec le décalage horaire d’un pays à l’autre, la vague d’obscurité déferlera tout autour du globe, de l’Australie jusqu’à… la Polynésie.

    D’une seule ville, Sydney, en 2007, la manifestation écologique créée par le Fonds mondial pour la nature (WWF) est en effet désormais suivie dans 178 pays. Sept mille villes y avaient participé l’année dernière, plongeant dans le noir certains de leurs monuments phares comme le Palais de Westminster à Londres, la Tour de Tokyo, l’Empire State Building à New York, ou la Tour Eiffel à Paris.

    Au fenua, environ trois cents restaurants, snacks, bars, roulottes, pensions et hôtels de Tahiti, Moorea, Bora Bora, Huahine, Raiatea, Tahaa, mais aussi des Marquises et des Tuamotu, participeront cette année à l’Earth  Hour.

    En 2014, Tahiti, avec le concert de Pepena et son entrée payable en déchets recyclables, s’était hissée dans le top 4 des plus belles manifestations d’Earth Hour dans le monde. Fera-t-elle mieux cette année ?

    “On verra bien si les gens jouent le jeu”, répond Jerry Biret, le promoteur de l’événement, qu’il organise avec la chambre de commerce, d’industrie et des métiers (CCISM) et l’École de commerce de Tahiti.

    “L’idée n’est pas forcément de tout éteindre. Il faut éteindre les lumières non essentielles, rappelle-t-il. C’est surtout la symbolique qui compte. Que les gens prennent conscience que nos petits gestes, comme éteindre la lumière en sortant d’une pièce, peuvent faire la différence. Et c’est à force de les répéter tout au long de l’année qu’on va réussir à maîtriser notre consommation.”

    L’événement gagnerait en popularité au fenua, avec 4 950 participants en 2015 contre 2 700 l’année précédente.
    Autant de petites victoires qui, cumulées à l’échelle mondiale, représentent un grand pas pour l’humanité ! 

     

    Marie Guitton

     

    kirahu chavez

    Cliquez sur l’image pour l’agrandir

     

     

      Edition abonnés
      Le vote

      Une proposition de loi du Pays, susceptible d'être prochainement adoptée, rendra plus accessible la stérilisation des animaux. Et vous, qu’en pensez-vous ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete