La E’attitude en fête vendredi soir aux jardins de Paofai

    mercredi 16 novembre 2016

    “Il s’agit d’inverser la vapeur”, a déclaré Patrick Howell  en évoquant des indicateurs alarmants sur la santé  des Polynésiens.  Il estime qu’il faudra cinq  à six ans pour voir  ces indicateurs s’améliorer.  En attendant, tous au parc vendredi soir ! (© Caroline Perdrix)

    “Il s’agit d’inverser la vapeur”, a déclaré Patrick Howell en évoquant des indicateurs alarmants sur la santé des Polynésiens. Il estime qu’il faudra cinq à six ans pour voir ces indicateurs s’améliorer. En attendant, tous au parc vendredi soir ! (© Caroline Perdrix)

     

     

    Pour sa troisième édition, E’attitude fait les choses en grand et investit les jardins de Paofai vendredi, de 17 à 22 heures, avec un programme sportif et pédagogique. Le but : mettre en action le slogan “Bougez pour votre santé.”
    Présentant l’événement à la presse, le ministre de la Santé Patrick Howell, qui ne mâche pas ses mots quand il s’agit de remettre en question nos habitudes, a déclaré : “Il faut que chaque citoyen fasse son autocritique et adopte un comportement vertueux.”

    Et la politique de santé 2016-2025 que le gouvernement a adoptée en février remet, après des années d’inaction, la prévention au centre de la démarche.
    Le ministre n’a pas manqué de rappeler que la “fiscalité comportementale” va s’abattre sur les produits sucrés, avec une augmentation de la taxe de 40 %.
    Alimentation équilibrée, activité physique, arrêt du tabac et modération sur l’alcool restent les axes immuables de cet effort.

    Aux côtés du ministre, le directeur de la Caisse de prévoyance sociale (CPS), Régis Chang, a présenté les premiers résultats de l’appel à projets lancé en juin, en partenariat avec le ministère et la direction de la Santé et le contrat de ville de Papeete. Trente-et-un projets ont été choisis parmi 52 dossiers, non seulement à Tahiti mais également à Moorea, Raiatea, Taha’a, Nuku Hiva et Tatakoto.
    Là aussi, sport et diététique seront à l’honneur et l’accent est mis sur les quartiers prioritaires.

    La CPS, où les régimes ont décidé de revenir à la prévention après la disparition de l’établissement public administratif pour la prévention (Épap), consacre à ces projets, 21 des 50 millions réservés à la prévention au titre de l’année 2016.
    Le reliquat sera utilisé à bon escient avant la fin de l’année, assure Régis Chang.

    Partout dans les archipels de Polynésie, avec le soutien des communes, des associations et des entreprises, des événements sont organisés d’ici à la fin du mois : des ateliers cuisine, des marches santé, des séances de yoga, de Qi gong, de Zumba… de quoi trouver une activité physique quels que soient son âge et sa condition physique.

     

    C.P.

     

    capture-decran-2016-11-16-a-10-53-01

      Edition abonnés
      Le vote

      Seriez-vous prêt à accepter de travailler avec une patente si un employeur vous indiquait qu'il ne peut pas vous salarier ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete