Eau : plus de 62 millions de francs encaissés en 2016 à Papara

    mercredi 22 février 2017

    eau coupure

    Des lettres de relance et des mises en demeure de payer ont également été expédiées, les intéressés s’exposant à des coupures d’eau. (©archives LDT)

    C’est la première fois que la régie des eaux de la commune de Papara enregistre un tel résultat : plus de 62 millions de francs ont été encaissés en 2016, sur 86 millions dus. Et pour cause, l’an dernier, ce service a mené des campagnes de sensibilisation auprès des abonnés pour les inciter à régler leurs factures. Des lettres de relance et des mises en demeure de payer ont également été expédiées, les intéressés s’exposant à des coupures d’eau.

    Vairupe Perez, directeur de l’établissement public à caractère industriel et commercial (Épic) Vaipu, qui gère la régie des eaux de la commune de Papara, s’est dit très satisfait de ce bilan. Ces efforts seront poursuivis cette année, l’objectif étant d’arriver à un taux de recouvrement de 100 %, ce qui est tout à fait possible selon lui.

    Les redevances encaissées permettront à l’Épic Vaipu d’améliorer la fourniture et la qualité de l’eau à Papara. Celle-ci devrait être intégralement potable d’ici la fin de l’année. L’établissement fonctionne avec un budget annuel de 100 millions de francs et a d’autres projets à réaliser, comme la pose de compteurs pour proposer la facturation à la consommation, qui pourrait être effective en 2018.

     

    C.T.

     

     

    Vairupe Perez, directeur de l’Épic Vaipu : “Il y a eu un gros travail de communication auprès des abonnés »

    vairupe perez

    (© Charles Taataroa)

    “L’Épic Vaipu a été créé en 2012. À la fin de cette année-là, l’établissement avait encaissé 29 millions de francs sur 57 attendus. En 2016, nous avons encaissé 62 millions de francs sur 86 millions attendus. Il y a eu un gros travail de communication auprès des abonnés. Nous constatons aujourd’hui que ce travail a eu un impact positif. Nous allons le poursuivre, l’objectif étant d’atteindre un taux de recouvrement de 100 %. C’est tout à fait possible s’il y a une prise de conscience au niveau des abonnés. C’est dans l’intérêt de toute la population de Papara de pouvoir bénéficier d’un service à la hauteur des attentes.”    

     

    Capture d’écran 2017-02-22 à 14.08.44

     

     

      Edition abonnés
      Le vote

      Seriez-vous prêt à accepter de travailler avec une patente si un employeur vous indiquait qu'il ne peut pas vous salarier ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete