Économie : retour timide de la confiance en fin d’année

    samedi 14 mars 2015

    L’indicateur du climat des affaires fléchit de nouveau au quatrième trimestre 2014 (- 4 points), mais demeure établi au-dessus de sa moyenne de longue période (+ 4 points), comme il l’a été tout au long de l’année.
    C’est ce qu’indique la dernière publication “tendances conjoncturelles du 4e trimestre 2104” de l’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM).
    Les professionnels interrogés restent optimistes pour le trimestre à venir (ce début d’année 2015, NDLR) et anticipent en particulier une amélioration de leur trésorerie, en dépit d’une activité attendue en baisse, annonce l’IEOM.
     
    • L’investissement en hausse, mais peu dynamique
    L’activité est stable dans le secteur de l’industrie et des services, tandis qu’elle évolue favorablement dans les secteurs de la construction et du tourisme. En revanche, le secteur primaire et le commerce voient leur courant d’affaires se dégrader.
     
    • Indice des prix : légère hausse en fin d’année
    Fin 2014, les prix à la consommation sont en hausse de 0,6 % par rapport à la fin du troisième trimestre.
    Les tarifs des transports progressent de 4,1 %, portés par la hausse saisonnière des tarifs aériens internationaux (+20,1 %) à l’approche des fêtes de fin d’année.
    En revanche, les prix des produits alimentaires diminuent (-1,5 %), entraînés notamment par la chute des prix des poissons et crustacés (-12,1 %). A contrario, les prix de la viande et des légumes progressent (respectivement de +0,7 % et +2,0 %).
     
    • Marché du travail : du mieux
    L’indice de l’emploi salarié marchand a progressé au quatrième trimestre (+1,2 %), dans un contexte particulier. L’épidémie de chikungunya sévissant sur le territoire a occasionné un recours accru à l’emploi intérimaire et temporaire.
    L’emploi a progressé dans les secteurs de l’hôtellerie-restauration (+2,6 %), des services (+2,2 %) et de l’industrie (+1,1 %), tandis qu’il a diminué dans la construction (-1,8 %). L’emploi a également crû dans le secteur du commerce (+1,0 %), en lien avec l’ouverture d’un nouvel hypermarché en novembre.
    Sur un an, l’indice a progressé de 0,8 %, alors que l’emploi diminuait au rythme moyen de 1,8 % par an sur les cinq dernières années.
    À fin décembre 2014, le nombre de demandeurs d’emploi enregistrés au Sefi a poursuivi sa baisse pour le deuxième trimestre consécutif, mais a demeuré en hausse de 0,9 % sur un an.
     
    • Consommation des ménages consolidée
    Après un léger fléchissement au troisième trimestre, la consommation des ménages s’est affermie en fin d’année. Les importations de biens de consommation courante ont augmenté (+6 %), de même que celles de biens alimentaires et d’équipement ménager (+8,6 % et +6,2 % respectivement).
    Les immatriculations de véhicules de tourisme neufs ont reculé sur le trimestre (-3,6 %), mais sont restées bien orientées sur un an (+3,3 %).
    Les transferts sur le marché de l’occasion ont continué leur progression (+1 % sur trois mois et +5,9 % sur un an). 
     
    Y.R. avec IEOM
     
     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete