Habillage fond de site

Économie – « Nous revenons de loin » selon Édouard Fritch

mercredi 25 octobre 2017

conférence économique

La grand-messe de l’économie polynésienne s’est tenue toute la journée, hier, à la présidence. (© Christophe Cozette)


Le gouvernement a tenu hier sa 4e conférence économique, la dernière de la mandature. L’occasion de faire le bilan des mesures prises, mais aussi de dévoiler l’ensemble du train fiscal du budget 2018. Enfin, les ateliers de l’après-midi se sont penchés sur les exportations et les investissements.

“Le temps est venu de créer de l’emploi en nombre.” Cette phrase, prononcée hier par le président du Pays, Édouard Fritch, lors de l’ouverture de la 4e conférence économique, qui s’est tenue à la présidence, toute la journée, résume le moment T où se trouve l’économie polynésienne.

Après avoir dressé le tableau de l’économie polynésienne, le vice-président a fait le bilan de ses actions et a présenté son train de mesures fiscales qu’il prépare pour le budget 2018.

“Toutes les mesures fiscales que nous déployons dans le budget 2018 visent à deux choses. Premièrement, l’intensification de la création d’emplois dans le pays et ensuite l’assurance que chaque franc investi ait un effet démultiplicateur”, a précisé ce dernier à La Dépêche.

Outre le passage de la TVA à 5 % sur les services aux personnes, le vice-président propose diverses actions sur la TVA, les patentes, l’IRCM et la suppression de la taxe sur la publicité, et réactive l’Ifed (un dispositif fiscal pour l’emploi durable).

Diverses autres actions comme le toilettage de la taxe de développement local (TDL), des produits de première nécessité (PPN) et des produits de grande consommation (PGC), ainsi que diverses lois du Pays (grands investissements et investissements étrangers) devraient accompagner le dispositif.

Mais pour que des emplois “en nombre” soient créés, le gouvernement assure que les deux grands chantiers – Hao et le Village tahitien – sont dans les starting-blocks.

Des appels d’offres de moindre importance devraient concerner bientôt le Cooks Bay de Moorea, le Royal Papeete et l’ex-Pitate, transformé aujourd’hui en parking.

 

Exportations et investissements au menu de l’après-midi

 

L’après-midi de cette 4e conférence, comme à l’accoutumée, était consacrée aux ateliers, au nombre de deux, l’un sur les investissements, l’autre sur les exportations.

Petite nuance par rapport à l’édition précédente, les ateliers ont commencé plusieurs semaines avant la journée d’hier, permettant ainsi une restitution des travaux, dans la foulée, le même jour.

“Pour les exportations, il est important qu’il y ait une entente entre les opérateurs d’une filière”, a expliqué le vice-président, après la fin des ateliers.

“La stratégie de l’exportation doit venir d’eux. Le Pays viendra ensuite se positionner avec de l’aide au fret, par exemple pour faire baisser le prix. Mais il faut des critères de qualité, de régularité, c’est indispensable. Il y a eu la vague des GIE mais le cluster maritime marche bien, pourquoi ne pas le mettre en place dans d’autres filières”, s’interroge Teva Rohfritsch, qui verrait bien un jour un cluster perle voir le jour, même “s’il n’y a pas de solution magique pour tout le monde”.

“Sur les investissements, nous avons déjà anticipé deux mesures, le retour de l’Ifed et la transmission d’entreprise”, a-t-il expliqué.

D’un point de vue plus global, Teva Rohfritsch se félicite de ces conférences économiques. “C’est utile et indispensable. En 2015, quand j’ai récupéré l’économie, il y avait une rupture du dialogue entre le gouvernement et le monde économique. Il ne peut pas y avoir de dialogue sans confiance. Aujourd’hui, c’est fait. On ne travaillait pas comme cela, avant. On s’aperçoit que cela est plus efficace car les mesures qui sortent des ateliers seront utilisées puisque ce sont les chefs d’entreprise qui les proposent. Je suis fier que cette communauté économique ait pu se constituer car elle est importante pour l’avenir”, a conclu Teva Rohfritsch, à quelques mois des élections territoriales.

Et selon les résultats de celles-ci, prochaine conférence économique en avril… Ou pas.

 

Christophe Cozette

 

conférence économie fritch conférence économie conférence économie plée rohfritsch

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, quelle troupe remportera le Heiva i Tahiti cette année en Hura Tau :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete