Habillage fond de site

Édito : Vaimalama

mercredi 9 janvier 2019

(©DR)

(©DR)

Derrière le titre de Miss France ne se cachaient pas seulement l’appartement de fonction, la voiture, les parures et les honneurs. Depuis ton élection, c’est le défilé médiatique permanent. Le matin sur NRJ, le midi sur RTL, le lendemain sur C8, avec son lot de poncifs. Obligée de te justifier pour une photo anodine avec le footballeur Paul Pogba de ne pas être en couple avec lui (j’en ai vu une aussi avec Lana Tetuanui, rassure-moi, vous n’êtes pas en couple ?), obligée de jouer de la guitare ou du ukulele à chacune de tes apparitions, de supporter les rires abrutis de l’équipe de Touche pas à mon poste.

Hier, les gloussements lourdingues de “Baba” ont couvert ta reprise de Pepena, un groupe de grand talent que le pitre à bagouzes n’a pas laissé le loisir à la France de découvrir, et cela risque d’être encore comme cela quelque temps.

Bon courage à toi pour affronter cette médiocrité télévisuelle qui sort de son placard dès qu’elle le peut un Théo Sulpice, icône du bon sauvage, et acculture l’Hexagone sur sa diversité en n’évoquant que le Tahiti douche.

Sois brillante, porteuse des valeurs du fenua, comme tu l’es depuis le début, dans une époque qui confond désormais le divertissement avec l’abrutissement. Monsieur Hanouna, Vaimalama n’est pas que Miss France. Tahiti n’est pas que douche et ukulele. Monsieur Hanouna, vous êtes un con.

 

Bertrand Prévost

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete