Édouard Fritch est matai Tangaloa

    vendredi 29 avril 2016

    Jeudi matin, dans le monumental fale du golf Le Penina, qui jouxte l’un des hôtels de Frederick Grey, le président de la Polynésie française a reçu un titre honorifique traditionnel samoan, à l’issue d’une cérémonie du kava, en présence des sept chefs de l’archipel et du Premier ministre samoan Sailele Malielegaoi.
    Édouard Fritch est ainsi devenu, par la grâce des chefs traditionnels samoans, un matai, un arii local, et rebaptisé Tangaloa, l’équivalent samoan de Taaroa.
    “Il n’y a pas de titre plus élevé”, ont déclaré les chefs à Édouard Fritch qui, à son tour, a lancé un “Ia ora na à nos frères et sœurs de Samoa”, avant de les remercier pour “un honneur mais également une grande responsabilité”.
    “Depuis de nombreuses années nous voulons travailler avec les pays du Pacifique”, a dit Édouard Fritch, “et j’espère que nous aurons l’aide de Dieu pour rester unis face à un monde qui change. Ceci est un pas de plus pour resserrer les relations entre Tahiti et Samoa.”

    À son tour, le Premier ministre a déclaré qu’il “avait hâte de travailler ensemble au sein du groupe des leaders polynésiens”. Il a également loué la “politique de la porte ouverte” du président Fritch, “qui permettrait à notre peuple de visiter votre beau pays”, avant de souhaiter la conclusion d’un accord de collaboration entre les compagnies aériennes des deux pays.
    Pour mémoire, le gouvernement samoan et Air Tahiti Nui ont signé, en décembre dernier, une lettre d’intention pour recréer en partie la fameuse “route de corail” aérienne. Un tel accord ouvrirait Samoa aux marchés asiatiques, par exemple grâce à une liaison Tahiti-Apia-Tokyo, ainsi qu’à une connexion via Auckland et Tahiti entre Apia et Los Angeles.

    Le P-DG d’Air Tahiti Nui, Michel Monvoisin, présent à la cérémonie, tempérait un peu l’enthousiasme du Premier ministre, qui annonçait aux médias, un accord “à court terme”.
    “C’est très compliqué à mettre en place. Faire voler des avions coûte cher, et Samoa en a déjà fait l’amère expérience avec sa propre compagnie qui avait deux Boeing. C’est plutôt un projet à moyen terme.”

    Samoa accueille chaque année 180 000 visiteurs, soit autant que la Polynésie, principalement en provenance d’Australie et de Nouvelle-Zélande.
    Les deux chefs de gouvernement ont ensuite déjeuné ensemble, avant de se rendre à l’inauguration du Aggie Grey’s Sheraton Hôtel & Bungalows et de son nouveau casino.

    Teikitu 2016-05-03 12:57:00
    Ridicule
    Mathius 2016-05-03 08:17:00
    J'attend toujours qu'un MEDIA informe les polynesiens que les Samoa son sur la liste grise des paradis fiscaux, c'est à dire que ce pays blanchit l'argent sale
    Et ã quoi servent la majorité des casinos à travers le monde?
    Java 2016-05-02 19:12:00
    Il y a des problèmes plus importants à régler que ces '' fantaisies''
    TEPA 2016-05-02 15:02:00
    La critique est facile ! Merci de laisser notre Président faire ce qu'il a à faire pour notre Pays.
    Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER 2016-04-30 23:44:00
    @ Maohi nui : tu as tort car ici il n'est pas question d'un "peu de tenue" mais de tenue vestimenteur hohohohohohohoho
    @ Iaoraotahitinui : Fofolle, tu y vas un peu fort, c'est le seul qui n'a pas une jupe hihihihihihihihi
    "“Il n’y a pas de titre plus élevé”, ont déclaré les chefs à Édouard Fritch qui, à son tour, a lancé un “Ia ora na à nos frères et sœurs de Samoa”, avant de les remercier pour “un honneur mais également une grande responsabilité”.
    “Depuis de nombreuses années nous voulons travailler avec les pays du Pacifique”, a dit Édouard Fritch, “et j’espère que nous aurons l’aide de Dieu pour rester unis face à un monde qui change. Ceci est un pas de plus pour resserrer les relations entre Tahiti et Samoa.”" : c'est marrant qu'en ayant le titre (et le bandeau) le plus élevé, il se réfère à du plus élevé encore : Dieu et qu'il oublie même qu'il est le descendant des faux-"présidents de la Polynésie française" (depuis le 25 octobre 2004 et mon autoproclamation comme président de "la Polynésie française") en faisant "du" Tahiti/Samoa, pas même du tahitinuisme ou autres syndrômes hohohohohohoh rollstahiti@gmail.com
    tetuaveroa Taut 2016-04-30 12:18:00
    Merci président de nous représenter dignement auprès de nos frères du Pacifique et courage dans tes démarches pour le bien du Fenua ! Te aroha ia rahi e ia vai nui 'a.....
    hou 2016-04-30 11:14:00
    on n'est plus à la préhistoire...toutes ces sottises, ça fait plutôt rire...
    maohi nui 2016-04-30 09:21:00
    je trouve que vous vous moquer de la culture ,qui fais partit la notre aussi chère polynésien n'oublier pas d'ou vous venez alors un peu de tenue s'il vous plait
    frerema 2016-04-29 18:02:00
    On dirais une TAPETE? Ah taane a toi. Hoaera moa.
    iaoraotahitinui 2016-04-29 16:57:00
    Tel une fofolle! Un minimum de classe quand même, tu est président de Tahiti Nui!
    Kaoha 2016-04-29 12:06:00
    Ça fait un peu pingouin dans cette tenue..on se croierait à Disney land..
    Chut 2016-04-29 12:00:00
    Le voilà dans son meilleur rôle. ..!
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete