Édouard Fritch : “Les engagements de l’État deviendront réalité en décembre 2016”

    vendredi 27 mai 2016

    Le président du Pays Édouard Fritch a été reçu, hier, au Quai d’Orsay, à Paris, par Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères et du Développement international.
    Au centre des échanges, l’obtention du statut de membre à part entière au Forum des îles du Pacifique, ainsi que la concrétisation des engagements pris par le président de la République au travers des futurs accords de Papeete.
    “J’ai rencontré l’ancien Premier ministre qui a beaucoup aidé la Polynésie française. Il est à l’origine des bonnes relations que nous avons avec l’État. J’ai tenu, aujourd’hui, à le remercier car les résultats sont positifs”, a indiqué le président Fritch au sortir de son entretien avec le chef de la diplomatie française.

    Les deux hommes ont évoqué, notamment, le prochain déplacement du président du Pays à New York à l’ONU et les très bonnes relations entretenues avec les États indépendants de l’Océanie.
    “Ces États ont proposé notre adhésion au Forum qui sera sans doute discutée dès le mois d’août à Fidji lors de la réunion des ministères des Affaires étrangères et lors du prochain Forum qui se tiendra au début du mois de septembre”, a indiqué le président Fritch.

    À ses yeux, il est important que la France soutienne le Pays, grâce aux liens diplomatiques entretenus avec ces mêmes nations, et ce, tandis qu’est défini le contrat qui déterminera l’obtention du statut de membre à part entière de la Polynésie française.
    Les statuts du Forum exigent que les Pays soient pratiquement indépendants pour être admis en tant que membre à part entière. Pour autant, la Polynésie a acquis le principe d’une dérogation à cette règle.

    “Tous en ordre de marche”

    “La Nouvelle-Zélande nous soutient, et il y a quinze jours, l’Australie a ouvertement annoncé qu’elle soutenait les candidatures de la Nouvelle-Calédonie et de la Polynésie française”, a souligné le président du Pays.
    Plus largement, le président Édouard Fritch s’est réjoui des engagements pris par le président de la République François Hollande lors de sa venue en février dernier en Polynésie.

    La mise en forme et en chantier de ces mesures prendra, certes, un peu de temps, a-t-il convenu. Il convient en effet d’écrire les lois, et d’inscrire l’ensemble au budget.
    “Tel était l’objet de notre déplacement à Paris et des séances de travail que nous avons eues à l’Élysée, comme à Matignon et hier soir encore au ministère des Outre-mer.”

    Dans les semaines à venir, le gouvernement de la Polynésie française transmettra ses derniers travaux. Cette étape précédera la rédaction des lois et autres conventions pour la fin de l’année. “L’objectif est que ces engagements deviennent réalité en décembre 2016”, a conclu le président Fritch.
    LDT

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete