Edouard Fritch « ne négocie rien”

    vendredi 9 octobre 2015

    Édouard Fritch a acté, hier, la démission de ses deux ministres. Dans un mois, à leur retour à Tarahoi, c’est un groupe de 26 élus qui sera derrière le gouvernement. Toujours insuffisant, mais le président attend toujours d’hypothétiques nouvelles adhésions.

    Hier, Édouard Fritch a finalement mis en application sa menace du mois de mai. Pour consolider le groupe Tapura Huiraatira à l’assemblée de la Polynésie française, le président a démissionné les deux ministres des Sports et de l’Agriculture pour les faire redescendre à Tarahoi.
    Le résultat de cette procédure sera légèrement différé puisque, par le jeu des chaises musicales, les deux élus Tahoera’a Evans Haumani et Fernand Tahiata devront, dans un mois, laisser les fauteuils qu’ils occupent à leur place.
    René Temeharo et Frédéric Riveta auraient tous deux démissionné dès mercredi matin, mais le président Édouard Fritch a attendu une journée avant de les acter. Cette attente, Édouard Fritch l’a justifiée par une volonté, chez lui, de laisser venir à lui trois élus Tahoera’a.
    “Un élu orange, dont je ne citerai pas le nom, est venu me voir me disant qu’il allait démissionner du Tahoera’a et faire venir avec lui Evans Haumani et Fernand Tahiata. J’ai attendu, je ne leur ai rien proposé. Aujourd’hui, je n’ai pris connaissance d’aucune démission du groupe Tahoera’a et, donc, je démissionne les ministres, comme cela était prévu”, a expliqué le président, hier, en conférence de presse. Avec toujours Gaston Flosse dans sa ligne de mire comme cible principale, Édouard Fritch a poursuivi en expliquant que les pressions que les élus du Tahoera’a subissent, ce n’est pas lui qui la mettait.

    Comptage des points

    “Il y a des élus qui sont sous une telle pression qu’ils n’osent pas franchir le pas, alors qu’ils ont envie de me rejoindre”, assurait hier Édouard Fritch. Poursuivant : “La pression, ce n’est pas moi qui la mets aux élus. Le terrorisme intellectuel ne se situe pas de mon côté.” Avec 26 élus, Édouard Fritch sait très bien que la donne reste inchangée. Les textes ont besoin de l’assurance de 29 élus, ce qui n’est pas toujours le cas, loin s’en faut. Désormais, le Tahoera’a passe à 20 élus. “Le but de ces démissions est de permettre aux autres élus de mieux comprendre. Nous continuons à appliquer la feuille de route du Tahoera’a, et je ne désespère pas de convaincre ceux qui ont voté pour moi lorsque je suis devenu président de la Polynésie française.”
    Dans un mois, le gouvernement pourra compter sur 26 élus répartis sur un seul groupe. Édouard Fritch a annoncé hier, comme nous l’annoncions déjà la veille, que les deux groupes A Ti’a Porinetia et Tapura Huiraatira allaient fusionner.
    “Vingt-six, c’est mieux que 24 et plus proche de 29”, s’est borné à expliquer le président qui, depuis bientôt un an, navigue sans majorité.
    Cette majorité qui lui échappe, Édouard Fritch a martelé, hier, qu’il n’irait pas la chercher à coups de tractations, mais en communiquant sur son budget, sur ses actions auprès des élus. “Je ne suis pas dans le débauchage. Je ne négocie rien”, a-t-il répété. La seule chose qu’Édouard Fritch va compter désormais, ce sont les coups qui seront mis par les élus orange, ceux même qui ont voté pour le mettre à la présidence, au moment de présenter la réforme de la PSG 2. “Là, oui, je vais les compter les coups.”

    Bertrand Prévost

    Des ministres remplacés après le budget

    Hier, Édouard Fritch a confirmé que les portefeuilles des deux ministres ne seront pas réattribués tout de suite à de nouveaux ministres. “Je vais assumer les prérogatives de Frédéric Riveta, et Nicole Sanquer reprend le portefeuille de René Temeharo” a-t-il expliqué. “Ces ministères seront réattribués plus tard, avant le budget.”
    Il se murmure aussi que, pour des raisons, cette fois-ci, indépendantes des calculs politiques, le poste de Patrick Howell serait, lui aussi, sur la sellette.   

    La rumeur des démissions du côté du Tahoera’a

    Après les démissions des ministres, deux démissions du côté du Tahoera’a seraient aussi envisagées. “Un bruit qui court effectivement”, expliquait hier un proche du groupe à l’assemblée.
    Alice Tinorua et Yolande Viriamu auraient proposé de démissionner de l’assemblée de la Polynésie française, ce qui aurait pour incidence de permettre à Fernand Tahiata et Evans Haumani de conserver leurs sièges à l’APF. Le Tahoera’a considère-t-il ces deux élus comme des pièces maîtresses de son échiquier ?

    Le parti de Fritch créé mi-décembre

    Interrogé sur le sujet, Édouard Fritch a laissé entendre que le futur parti, qui se prépare autour de lui depuis deux mois, serait constitué mi-décembre. “C’est Teva Rohfritsch qui s’occupe de ça”, a-t-il expliqué. La fusion des deux groupes à l’APF ne sera finalement que la première étape avant la création du parti politique.

     

    tuterai 58 2015-10-11 12:02:00
    hey PAT on dit toujours tel père tel fils ou l'élève ressemble au maitre,alors question pour un champion,qui etait le maitre de fritch?qui était le roi de l'intox a outrance?quand tu trouveras la réponse alors tu comprendras.HIRINAKE l'insulte et la grossièreté es tl'arme des faibles,on peut ne pas etre du meme avis mais restons repectuteux de l'avis de l'autre ce qui s'appelle la TOLERANCE.
    Pat 2015-10-10 13:14:00
    Fritch est un grand menteur. Et ces demissions sonnent plus comme une tentative desesperee de tenter de rallier d'autres élus
    Hirinake 2015-10-09 21:42:00
    Fiches-nous la paix une bonne fois pour toute "Renie OFE" tu casses les couilles a tout le monde et aux journalistes de la Depeche, vas voir le docteur Amadeo il va regler ton probleme d'abruti complet.nOn en a marre de tes illuminations espece de connard va !
    Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER 2015-10-09 19:45:00
    “Un élu orange, dont je ne citerai pas le nom, est venu me voir me disant qu’il allait démissionner du Tahoera’a et faire venir avec lui Evans Haumani et Fernand Tahiata. J’ai attendu, je ne leur ai rien proposé."
    Euh, qui est ce "Noa Tetuanui" orange en ce mois d'octobre onze ans plus tard ? hohohohohohho (octobre 2004/octobre 2015)
    rollstahiti@gmail.com
    Duc 2015-10-09 15:59:00
    Bien joue, lacher du lest pour alleger la pirogue...
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete