Habillage fond de site

Édouard Fritch, un peu plus En marche

vendredi 21 juin 2019

Le secrétaire général du parti En Marche a fait part de sa grande satisfaction des résultats obtenus, résultats qui méritaient d’être salués par les dirigeants du parti de Macron. Photo : présidence

Le secrétaire général du parti En Marche a fait part de sa grande satisfaction des résultats obtenus, résultats qui méritaient d’être salués par les dirigeants du parti de Macron. (Photo : présidence)

C’était à prévoir. Depuis plusieurs mois que le Tapura draguait du côté du parti majoritaire pour s’attirer les bonnes grâces du président de la République et la faveur des votes à l’Assemblée nationale, hier, un communiqué du parti d’Édouard Fritch annonçait un rapprochement avec La République en marche.

“Après le succès du Tapura aux dernières élections européennes au soutien de la liste Renaissance de LaRem sur laquelle figurait Tearii Alpha, Édouard Fritch, accompagné d’une délégation d’élus du parti, a été reçu jeudi par Stanislas Guérini, le secrétaire général du parti En Marche.”

“Le secrétaire général du parti En Marche a fait part de sa grande satisfaction des résultats obtenus, résultats qui méritaient d’être salués par les dirigeants du parti de Macron. Au cours de cette rencontre fort cordiale, les deux dirigeants de parti ont convenu de travailler sur un accord de partenariat qui devrait confirmer la volonté du Tapura de soutenir d’une manière franche et loyale la majorité présidentielle menée par Emmanuel Macron.”

Une annonce qui va à l’encontre du communiqué signé par les parlementaires polynésiens siégeant à Paris il y a peu.

 

Inapproprié

 

En effet, le 1er avril, alors qu’Édouard Fritch et Tearii Alpha appelaient à voter En marche aux Européennes, Nicole Sanquer, Maina Sage, Lana Tetuanui et Nuihau Laurey, qui siègent tous dans les rangs de l’UDI au Sénat ou à l’Assemblée nationale, envoyaient un communiqué pour dénoncer la manoeuvre.

Un rapprochement “inapproprié compte tenu de nos rattachements respectifs au sein des groupes centristes – UDI-UC au Sénat et UDI-Agir-Indépendants – qui nous ont toujours soutenus loyalement dans le respect de nos positionnements politiques”, exprimaient-ils.

Contactée hier à Paris, Maina Sage, qui s’apprêtait à assister à une séance de l’Assemblée nationale en compagnie de Nicole Sanquer, n’a pas souhaité réagir. Une chose est certaine, Lana Tetuanui semble déjà avoir changé de position dans ces discussions, puisqu’elle participait en personne à la réunion de rapprochement entre le Tapura et En marche.

 

Bertrand Prévost

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Édouard Fritch veut que les personnes hospitalisées après un accident qu'ils ont causé, sous l'empire de l'alcool ne soient pas pris en charge par la CPS. Pensez-vous que ce soit une bonne mesure ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete