“Édouard, je ne fais pas cela pour tes beaux yeux, mais car la population me le demande”

lundi 24 août 2015

Et de 17. Comme le dévoilait La Dépêche de Tahiti dans son édition de samedi dernier (“Jacques Raioha rejoint le Tapura” ), le plus jeune élu de l’assemblée (34 ans) a confirmé, le week-end dernier, sa démission du Tahoera’a.
Jacques Raioha nous a longuement expliqué sa décision de passer du parti orange vers le Tapura. Ce qui fait, rappelons-le, passer le Tahoera’a à 21 élus et le Tapura a 17. Sachant que le groupe A Ti’a Porinetia compte huit représentants, cela fait un total de 25 élus qui soutiennent le camp Fritch. Pour la majorité absolue de 29 élus, manquent quatre représentants.
Sera-t-il le seul à bouger, à quelques jours de la rentrée politique à l’assemblée et l’approche du vote du budget ?
Selon nos informations, un à trois autres élus orange pourraient suivre le chemin tracé par Jacques Raioha, dans les jours ou les heures à venir.

Pouvez-vous expliquer votre décision ?
Dans un premier temps, c’est pour faire avancer les choses. Ensuite, avant que je prenne position officiellement, beaucoup de tavana des Tuamotu Est mais aussi la population m’ont appelé pour que je soutienne le gouvernement. Vous savez, la population des Tuamotu est fiu. Jamais ils n’avaient pensé arriver à une telle situation pour un problème qui ne concernait que deux personnes au début. Nous sommes au milieu ! Au bout d’un moment, il faut que l’on se positionne, c’est ce que nous demande l’électorat paumotu. Depuis que La Dépêche de Tahiti l’a écrit, j’ai reçu encore d’autres coups de fils de tavana mais aussi d’entrepreneurs, de médecins qui ont salué ma décision qu’ils ont qualifiée de “sage et courageuse”. Depuis le départ de Gaston Flosse du pouvoir, tous les conseils politiques nous proposaient la candidature puis le soutien à Édouard. Gaston Flosse lui-même le demandait !

Avez-vous eu l’occasion de parler à Gaston Flosse ? Si non, qu’avez-vous envie de lui dire ?
Depuis que mon éventuelle démission est annoncée, il m’a appelé deux fois de France, où il est pour raisons de santé. La première fois, il m’a dit que je serai sur sa liste en 2018. La seconde fois, je n’ai pas pu répondre, je faisais mon jogging. Le président a fait ce qu’il avait à faire, il a fait beaucoup pour ce pays. Je ne le renie pas, au contraire, je lui tire mon chapeau. “Le vieux” a toujours voulu qu’Édouard assure la relève. Aujourd’hui, Édouard est là, le bon sens voudrait qu’on aille dans le sens du gouvernement, comme nous l’avons fait à l’époque de Gaston Tong Sang. Je lis beaucoup de commentaires sur les réseaux sociaux qui disent que je crée de l’instabilité politique. Au contraire, je crée de la stabilité en passant au Tapura. Flosse doit être déçu, je peux le comprendre. Par rapport à la conjoncture actuelle, il a toujours envie de faire beaucoup pour ce pays, il a toujours autant envie que ce pays avance. Mais Édouard aussi.

Vous a-t-on proposé un ministère ?
J’ai rencontré le gouvernement vendredi après-midi et, effectivement, on me l’a proposé. Je lui ai bien dit : “Édouard, je ne fais pas cela pour tes beaux yeux mais car la population me le demande.”
Certes, il y a eu des discussions pour un éventuel ministère pour le Développement des archipels mais rien n’est confirmé, pour l’instant. Mais avec le soutien que les tavana m’ont donné au cours de ces derniers jours, je pense que nous pouvons faire du bon travail. Et vous savez, j’ai bien dû appeler cinquante fois Gaston Flosse après son élection, sur des sujets qui concernaient les Tuamotu, jamais il ne m’a rappelé. Et là, car je démissionne, il m’appelle deux fois. Lorsque j’ai rencontré Édouard Fritch récemment, nous avons évoqué plein de sujets sur cet archipel, de manière transparente et constructive. Cela m’a convaincu.
Propos recueillis par Christophe Cozette

 

teivatane 2015-08-24 17:33:00
Distribution de sucettes très prochainement.......
Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER 2015-08-24 17:00:00
“ÉDOUARD, JE NE FAIS PAS CELA POUR TES BEAUX YEUX, MAIS CAR LA POPULATION ME LE DEMANDE” : ah l'amour au masculin hohohohoho

"ont salué ma décision qu’ils ont qualifiée de “sage et courageuse”" : eh oui, peu de flatteurs vont dire le contraire hohohohoho

"Avez-vous eu l’occasion de parler à Gaston Flosse ? Si non, qu’avez-vous envie de lui dire ?
Depuis que mon éventuelle démission est annoncée, il m’a appelé deux fois de France, où il est pour raisons de santé. La première fois, il m’a dit que je serai sur sa liste en 2018. La seconde fois, je n’ai pas pu répondre, je faisais mon jogging" + "Je ne le renie pas, au contraire, je lui tire mon chapeau" = primo : la méthode chirac-girardin-flosse-michel "mafieu" mathieu-alfred poupet vouée aux gémonies certes, n'est pas enterrée, deuxio ne pas pouvoir arrêter son jogging pour répondre à Gaston Utato Flosse est hautement rigolo si l'on comprend que le joggeur s'est bien gardé de rappelé le malade parisien hihihihih

"Vous a-t-on proposé un ministère ?
J’ai rencontré le gouvernement vendredi après-midi et, effectivement, on me l’a proposé. (...) Certes, il y a eu des discussions pour un éventuel ministère pour le Développement des archipels mais rien n’est confirmé, pour l’instant." = euh le flossisme de Fritch ou le fritchisme de Flosse ? Suite au prochain numéro hahahahahah

"Et vous savez, j’ai bien dû appeler cinquante fois Gaston Flosse après son élection, sur des sujets qui concernaient les Tuamotu, jamais il ne m’a rappelé. Et là, car je démissionne, il m’appelle deux fois" = soit Flosse faisait cinquante fois du jogging et n'a pas pu répondre aux appel, soit il lui reste quarante huit appels à rattraper entre le démissionné Flosse et le démissionnaire Raioha hohohohoh rollstahiti@gmail.com
lebororo 2015-08-24 13:16:00
La vie change et le respect de la population est important aussi...
TETUANUI Richard 2015-08-24 12:45:00
Les gars! Réveillez vous. Remettez l'Eglise au milieu du village! Pensez à la population. Nous ne sommes plus dans les année 1970... Mais en 2015....On ne créer pas le chao, pour avancer... Le chao existe déjà...
Léon Tautu Céran-Jérusalémy 2015-08-24 12:28:00
Bravo jeune homme, et félicitations pour cette franchise !
Il est vrai que tu seras critiqué, mais ce qui compte, c'est que tu mettes en avant les intérêts de ceux qui t'ont élu !
Pour le reste basta !
Faaitoito ....
    Edition abonnés
    Le vote

    Le Kitesurf :

    Loading ... Loading ...
    www.my-meteo.fr
    Météo Tahiti Papeete