EDT propose aux communes de créer une nouvelle taxe

lundi 27 octobre 2014

 Le président directeur général d’Électricité de Tahiti (EDT) a envoyé une lettre aux mairies pour leur proposer d’appliquer une nouvelle taxe aux administrés. Celle-ci viserait les autoproducteurs qui ont, par exemple, investi dans le photovoltaïque et permettrait de générer 25 millions de Fcfp à Papeete.  Si les mairies n‘ont pas encore pris leur décision, la démarche d’EDT de s’ingérer dans la vie communale peut paraître suspecte, même si la société d’énergie s’en défend.

Lire l’intégralité de l’article et les interviews du directeur administratif de l’EDT, du directeur général des services à la mairie de Papeete et du maire de Papeete dans notre édition du lundi 27 octobre ou au feuilletage numérique

Analyse

Deux hypothèses stratégiques
Selon une source au fait du dossier énergétique à Tahiti, la démarche d’EDT ne serait pas désintéressée. Il y aurait d’une part l’ambition de casser le marché du photovoltaïque. Taxer cette production d’énergie la rendrait moins attrayante financièrement, voire pas du tout attractive. Ainsi, à cause de cette nouvelle taxe, l’achat et l’installation des panneaux ne seraient plus amortis par la revente de l’électricité produite à EDT. Les clients hésiteraient alors à s’équiper en solaire. Ceux qui ne passeraient plus le cap consommeraient alors la totalité de leurs besoins énergétiques chez EDT.
Éric Courbier, directeur administratif et financier chez EDT, ne va pas aussi loin. Mais il ne cache pas que  “notre seul intérêt dans cette affaire-là, c’est d’attirer l’attention sur le débat du solaire, dont le développement ne se fait pas de façon aussi harmonieuse ici”. Alors que le Grenelle de l’environnement a pour objectif que d’ici à 2020, en outre-mer, 50 % de l’énergie produite provienne de sources renouvelables, EDT, dont la production hydraulique représente “plus de 30 % de sa production totale” actuellement, n’a pas peut-être pas intérêt à ce que cette part de marché lui échappe.
Autre réflexion apportée par notre source connaissant bien le dossier : une démarche prospective. Depuis des années, l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence serait dans les cartons du gouvernement. En délivrant des solutions de ce type aux communes, Hervé Dubost-Martin serait en quelque sorte dans une opération séduction, pour garantir à EDT la fidélité des mairies et éviter qu’un jour elles soient tentées de se brancher chez un éventuel concurrent.

Indy 2014-10-29 21:29:00
Prenons un engagement: nous ne voterons pas pour un Maire ou un gouvernement qui taxe les énergies renouvelables !
maito 2014-10-29 20:44:00
Pourquoi l,EDT
POREHO 2014-10-28 08:31:00
encore des taxes....on promet...on promet....Taxé d'abord l'EDT...et bien messieurs, mesdames..les maires...concertation commune..
Indy 2014-10-28 05:49:00
Si il faut taxer les plus favorisés, j''encourage les maires à commencer par EDT !
RLB 2014-10-28 01:43:00
C'est scandaleux. Il y en a plus qu'assez de tous ces imposteurs qui ne savent faire qu'une chose: TAXER.
natuari 2014-10-27 19:21:00
Ce serait une honte de faire payer les personnes ayant investi dans l'enérgie propre, alors que la production de EDT se fait avec du Gazoil.....et puis quelle est cette démarche d'aider "les gros" et taxer "les petits" ??? EDT le prix est déjà tellement cher, il faut surtout penser aux plus démunis , et ne pas enrichir encore et encore les grosses Sociétés comme Veolia ......!!
lebororo 2014-10-27 17:51:00
On aide nos investisseurs d'électricité en produisant nos propres ressources...
Ils devraient nous charger moins et payer le courant qu'on leur fournit gratuitement...
pour faire payer les autres par notre production.
Cela les aide aussi à moins investir car ils ont des réserves qui les aident et qu'ils n'ont pas à payer pour la production.
Mon point d'analyse... Mais comme "petit" pas de soutien...♥
islandman 2014-10-27 15:41:00
Une taxe sur la connerie serait beaucoup plus efficace et plus productrice de recettes.
blue beam 2014-10-27 14:50:00
la vie est gratuite ,comment edt peuvent il taxé le soleil alors qui'l appartient a tout le monde .
Bientot il faut taxé aussi l'air!!
Taporo 2014-10-27 14:01:00
EDT Bandit
lebororo 2014-10-27 13:12:00
L'électricité est la responsabilité des fournisseurs de "courants"...
Si des particuliers investissent pour payer moins car ils utilisent le "soleil"... l'important est d'être branché avec le fournisseur de courant officiel et lui peut récupérer le surplus non utilisé par les utilisateurs. En les payant!
    Edition abonnés
    Le vote

    Le Kitesurf :

    Loading ... Loading ...
    www.my-meteo.fr
    Météo Tahiti Papeete