Éducation – Premières assises de l’écoécole

    jeudi 21 avril 2016

    Mercredi, ont eu lieu les premières assises de l’écoécole.  Elles avaient pour objectif de permettre aux établissements scolaires engagés dans le dispositif d’échanger sur leur expérience.  Et aussi de donner envie aux autres de se lancer dans la démarche.

    Salle comble, mercredi après-midi, dans l’amphithéâtre de la direction générale de l’éducation et des enseignements (DGEE). Plus de 60 personnes étaient venues assister aux premières assises de l’écoécole de Polynésie française. Un événement organisé par Florence Vidal, référente de Fedescol (qui est le relais écoécole au fenua), avec le soutien du Pays.
    Ces assises ont eu pour objectif de rassembler tous les établissements qui sont dans une démarche d’écoécole pour leur permettre d’échanger sur leur pratique, partager leurs expériences, mutualiser leurs idées et évoquer les difficultés qu’ils peuvent rencontrer au quotidien.
    Elles ont eu aussi comme objectif de faire connaître la démarche aux autres institutions pour les inviter à se lancer dans l’aventure.
    Le dispositif écoécole vise à favoriser l’éducation au développement durable au sein des établissements scolaires.
    “L’idée, c’est de passer du stade de la prise de conscience au stade des initiatives pour arriver à des améliorations concrètes au sein des écoles. Les projets d’écoécoles sont des concrets, pratiques et à l’échelle de l’établissement. Les établissements choisissent un thème sur lequel ils souhaitent travailler : l’eau, les déchets, la biodiversité, l’alimentation, la solidarité, l’énergie et la santé. Puis ils mènent des actions concrètes qui vont permettre de diminuer leurs consommations d’énergie et d’eau, qui vont éviter le gaspillage à la cantine et qui vont permettre l’entraide tout en impliquant l’ensemble le personnel éducatif, mais aussi des partenaires extérieurs (associations, mairies…)”, explique Florence Vidal.
    Depuis son lancement au fenua, il y a six ans, le dispositif écoécole connaît un succès grandissant et 38 établissements sont aujourd’hui engagés dans cette démarche.
    Hier, lors des assises, trois d’entre eux ont accepté de faire part de leur expérience dans l’obtention du fameux écolabel.

    É.P.

    Cliquez sur l’image pour agrandir

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete