Egypte – Deux attentats dans des églises coptes font au moins 44 morts

    lundi 10 avril 2017

    EGYPTE

    Des coptes à l’intérieur de l’église Mar Girgis après un attentat qui a frappé les fidèles et tué au moins 36 personnes, dans la ville de Tanta, en Égypte, à 120 kilomètres au nord du Caire, hier. (© AFP)

    Une explosion a fait au moins 27 morts et 78 blessés, hier matin, dans une église copte de la ville de Tanta, à 120 km au nord du Caire, selon les chiffres du ministère égyptien de la Santé. Quelques heures plus tard, en début d’après-midi, une seconde explosion est survenue dans une autre église copte, à Alexandrie. Selon un bilan du ministère, celle-ci a fait au moins 17 morts et 48 blessés. Elle serait l’œuvre d’un kamikaze, a ajouté le ministère de l’Intérieur.

    L’organisation État islamique (EI) a revendiqué dans la journée ces deux attentats. La branche égyptienne du groupe djihadiste avait récemment appelé à viser la communauté copte. En réaction, le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi a déclaré l’état d’urgence pour trois mois.

    Il a également demandé à l’armée de déployer des forces pour protéger les “infrastructures vitales” du pays.

    L’explosion à Tanta est survenue peu avant 10 heures dans l’église copte Mar Girgis (Saint-Georges) où les fidèles étaient venus nombreux en ce dimanche des Rameaux, une date importante pour la communauté chrétienne puisqu’elle inaugure la semaine sainte, sept jours avant le dimanche de Pâques.

    Des images circulant sur Twitter montrent une foule paniquée et plusieurs corps gisant au sol entre les bancs de l’église.

    D’autres photos, manifestement prises par des témoins, montrent des ambulances tentant d’évacuer des blessés. Selon le gouverneur de Gharbiya, le général Ahmad Deif, qui s’exprimait sur la chaîne de télévision Nile news, l’explosion a eu lieu “à l’intérieur de l’église”.

    L’attentat d’Alexandrie, la grande ville du nord du pays, a été perpétré par un kamikaze “équipé d’une ceinture explosive”, qui a tenté de pénétrer dans l’église Saint-Marc, selon le ministère de l’Intérieur. Des policiers l’ont empêché d’entrer et il s’est alors fait exploser.

    D’après un calendrier disponible sur la page Facebook de la communauté et consulté par l’Agence France-Presse (AFP), le patriarche Théodore II d’Alexandrie, chef de l’église copte d’Egypte, venait d’y célébrer la messe des Rameaux. L’Église copte a rapidement précisé que son chef n’avait pas été atteint, et qu’il se “portait bien” .

    En  revendiquant cet attentat, l’organisation djihadiste État islamique avait affirmé sa détermination à continuer les attaques contre “tout infidèle ou apostat en Égypte et partout”.

     

    AFP

     

     

      Edition abonnés
      Le vote

      Seriez-vous prêt à accepter de travailler avec une patente si un employeur vous indiquait qu'il ne peut pas vous salarier ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete