Habillage fond de site

Élections municipales : Plusieurs listes devraient s’engager dans la course

vendredi 30 août 2019

Depuis le mois de mai, Béatrice Peyrissaguet est aux manettes de la commune de Papara suite à la condamnation de Putai Taae dans l’affaire de la gestion de l’association Ia Ora Papara. Photo : archives LDT

Depuis le mois de mai, Béatrice Peyrissaguet est aux manettes de la commune de Papara suite à la condamnation de Putai Taae dans l’affaire de la gestion de l’association Ia Ora Papara. Photo : archives LDT


Sans surprise, plusieurs listes devraient se présenter aux prochaines élections municipales à Papara. Le Tahoera’a s’est déjà positionné pour soutenir la liste Ia Hau Noa représentée par l’ancien député-maire Bruno Sandras. Le maire sans pouvoir Putai Taae a confirmé que son mouvement se présentera aussi, mais attend la décision du Conseil d’État pour savoir s’il sera ou pas tête de liste.

Qui se présentera aux prochaines élections municipales à Papara ? Des bruits sur différentes candidatures courent depuis des semaines voire des mois. Certains candidats ont déjà confirmé leur participation, comme Christophe Holozet qui a présenté les grandes lignes de ses projets le 28 juin.

On sait aussi que l’ancien député-maire Bruno Sandras se présentera avec son parti Ia Hau Noa. Il sera d’ailleurs soutenu par le Tahoera’a huiraatira, le parti de Gaston Flosse dont le conseil politique s’est positionné en sa faveur le 9 juillet, au détriment de la fédération orange de Papara. Malgré cette décision, Clément Legayic, joint par téléphone hier matin, a confirmé qu’il mènera la liste Papara To’u Fenua. “C’est certain, on se présentera à ces élections comme en 2014 sans le soutien du Tahoera’a”, a-t-il expliqué.

En effet, lors du scrutin de 2014, Clément Legayic, alors président de la fédération Tahoera’a de Papara, n’a pas été soutenu par le parti orange, lequel s’était engagé derrière la candidature de Stellio Salmon. Le Tahoera’a estimait soutenir un candidat qui aurait plus de chances de passer. Ce n’a toutefois pas été le cas.

 

Des engagements qui restent à confirmer

 

Certains candidats ont déjà fait circuler l’information selon laquelle ils souhaitent aussi se présenter aux prochaines élections à Papara, mais sans confirmation officielle. Parmi eux, il y a Paul Lai, ancien conseiller municipal, l’actuel deuxième adjoint, Jean-Louis Benvenuti, mais aussi Gaston Tunoa, conseiller municipal issu du groupe des centristes.

Médéric Tehaamatai, élu sixième adjoint au maire de Papara le 10 juillet pour remplacer Jean Torohia, condamné en mai pour inéligibilité dans l’affaire de la gestion de l’association Ia Ora Papara, va certainement conduire la liste du Tavini. Pour le Tapura huiraatira, le bruit court que le parti d’Édouard Fritch va se positionner pour la candidature de Christelle Lehartel, actuelle ministre de l’Éducation, mais là aussi, sans confirmation officielle.

Putai Taae, toujours maire, mais sans exercer de pouvoir depuis l’affaire de l’association Ia Ora Papara, nous a confirmé par téléphone hier matin que sa liste sera aussi présente aux prochaines élections. Il attend la décision du Conseil d’État pour savoir s’il sera ou pas tête de liste. “Évidemment, on participera aussi à ces élections, a-t-il expliqué. Maintenant, on est dans l’attente pour savoir qui mènera la liste.”

Si le Conseil d’État confirme sa condamnation pour inéligibilité, Putai Taae affirme que sa place sera cédée à un proche collaborateur, probablement son épouse. Une rumeur qui court là aussi depuis des mois.

Quant à Béatrice Peyrissaguet, maire par intérim, elle ne semble pas vouloir mener de liste au prochain scrutin, elle qui a ouvert la porte de son conseil municipal à tous les bords politiques.

On ne sait donc toujours pas combien de listes se positionneront pour le prochain scrutin à Papara, mais les candidats potentiels semblent déjà nombreux.“Cela prouve que les candidats potentiels se préoccupent de la gestion de la commune de Papara, précise Clément Legayic interrogé sur la question. C’est la raison pour laquelle je me suis présenté en 2014 contre Bruno Sandras. La commune de Papara avait une gestion catastrophique à cette époque-là.”

 

C.T.

 

Un conseil municipal ouvert à tous les bords politiques

Depuis le 10 juillet, le maire par intérim de Papara, Béatrice Peyrissaguet, a composé une nouvelle majorité avec tous les bords politiques représentés au sein du conseil municipal. Une première. Elle a souhaité mettre de côté les différences de chacun pour faire avancer la commune avant les prochaines élections prévues les 15 et 22 mars 2020.

Depuis l’inéligibilité de Putai Taae suite à sa condamnation dans l’affaire de la gestion de l’association culturelle Ia Ora Papara en mai, elle est aux manettes de la commune et a dû recomposer une nouvelle équipe avec d’autres élus du conseil municipal.

Ainsi, Ralph Sanford, du groupe des centristes, a obtenu le poste de 4e adjoint. Il remplace Roonui Fenuaiti qui n’est plus en phase avec elle. Stellio Salmon, élu Tahoera’a, est devenu 8e adjoint. Il a pris la place de Bernard Roure, qui lui aussi n’est plus en phase avec Béatrice Peyrissaguet.

Enfin, Médéric Tehaamatai du Tavini est devenu 6e adjoint. Il succède à Jean Torohia, également inéligible suite à sa condamnation dans l’affaire de la gestion de l’association Ia Ora Papara. Jean-Louis Benvenuti, Titaina Buchin, Heia Teina, Norma Poetai et Charette Taae ont conservé leurs postes. Ils faisaient partie de l’ancienne majorité tendance Tapura.

 

La nouvelle composition des élus de Papara depuis le 10 juillet 2019

– Maire : Putai Taae
– 1re adjointe et maire par intérim : Béatrice Peyrissaguet
– 2e adjoint : Louis Benvenuti
– 3e adjointe : Titaina Buchin
– 4e adjoint : Ralph Sanford (centriste)
– 5e adjointe : Heia Teina
– 6e adjoint : Médéric Tehaamatai (Tavini)
– 7e adjointe : Norma Poetai
– 8e adjoint : Stellio Salmon (Tahoera’a huiraatira)
– 9e adjointe : Charette Taae

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Édouard Fritch veut que les personnes hospitalisées après un accident qu'ils ont causé, sous l'empire de l'alcool ne soient pas pris en charge par la CPS. Pensez-vous que ce soit une bonne mesure ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete