Electricité – Nuihau Laurey répond à Tina Cross

    vendredi 22 avril 2016

    Nuihau Laurey, vous avez souhaité rencontrer la presse pour répondre aux courriers envoyés par Tina Cross et des questions orales déposées à l’assemblée concernant votre supposée implication dans la passation de marché entre Sécosud et EDT pour la fourniture d’électricité à la presqu’île.
    “Tout à fait. Je constate une certaine malhonnêteté dans les propos qu’elle tient. Elle m’accuse de faire de l’ingérence dans les affaires de Secosud.
    C’est exactement le contraire. Nous avons pris un arrêté prévu de longue date en fin d’année dernière qui permet à EDT de postuler, au même titre que n’importe quel producteur d’électricité, au futur appel à candidatures de Secosud. C’est ce syndicat seul qui choisira son futur concessionnaire, certainement pas moi. De plus, je me demande à quel titre elle intervient. Elle n’est plus maire de Teva i Uta et ce sont les maires qui président à Secosud. Je travaille avec eux depuis des mois à la constitution du futur cahier des charges qui servira de base au prochain appel à candidatures. Elle aurait dû elle-même participer à la finalisation de l’appel à candidatures en 2013 quand elle était maire… Elle ne l’a pas fait. J’ai l’impression qu’il y a une main invisible derrière elle qui oriente ses propos.”

    Elle vous reproche de vouloir trafiquer l’appel à candidatures afin que seule EDT soit en capacité de répondre…
    “Il faudrait qu’elle vienne s’en expliquer. L’avenant signé en fin d’année prévoit qu’EDT, au même titre que n’importe quel producteur, puisse faire une proposition, et c’est Secosud qui choisira après. Elle indique qu’elle ne souhaite pas qu’EDT soit le concessionnaire.”

    Elle souhaite traiter directement avec Marama Nui.
    “Oui, mais il faut lui expliquer qu’un appel à candidatures, c’est un processus qui doit permettre à chacun de faire ses offres et, ensuite, c’est le concédant qui choisit. Ce n’est pas Mme Tina Cross qui va choisir pour tout le monde. De plus, Marama Nui est une filiale d’EDT. Alors, elle souhaite que Secosud ne traite pas avec EDT, mais avec sa filiale… Il faut nous expliquer.”

    Ce choix selon elle ferait économiser de l’argent aux administrés de la presqu’île.
    “Ce n’est pas comme cela que cela marche. Elle propose un système de péréquation totalement nouveau. Pour les personnes du sud, le prix le plus bas, et pour les autres communes de Tahiti, le prix le plus cher. C’est comme si Michel Buillard autorisait le stationnement gratuit pour les habitants de Papeete et mettait le stationnement payant pour les autres. Il faut regarder en termes de solidarité. Tina Cross veut faire un autre choix qui est ‘‘tout pour nous, les autres se débrouillent’’.”
    Dans un autre courrier, elle vous impute la non-baisse de l’électricité alors que le prix du pétrole était en chute libre.
    “Elle nous explique que, sur cette période, le prix du baril a baissé de 50 % et qu’on devrait avoir une baisse de 50 % du prix de l’électricité. Ses conseillers devraient lui expliquer, ce n’est pas parce que le prix du baril baisse de 10 F que le prix de l’électricité va baisser de 10 F. Il ne faut pas dire d’imbécillité. Les charges de carburant représentent un quart des dépenses d’EDT.
    Si vous avez une charge de 25 % et que le prix baisse de 50 %, cela fait une baisse de 12,5 %, ce qui est la baisse que le Pays a adoptée sur deux exercices. Ces derniers mois, le prix du fioul a augmenté de 50 %… Le prix de l’électricité n’a pas bougé. Il faut éviter de dire des âneries.

    Quelles sont les prochaines échéances par rapport à l’énergie ?
    “Il y a de nombreux dossiers. On y travaille depuis septembre 2014. Il y a le plan de transition énergétique, nous avons proposé une nouvelle formule plus transparente pour la tarification de l’électricité. On avance sereinement. Je donne un conseil d’administration demain (ce matin) à la TEP pour donner une nouvelle impulsion et mettre à sa tête son ancien dirigeant, Thierry Trouillet. Il faut la TEP soit un moteur de la transition énergétique. EDT va quitter l’actionnariat de la TEP et nous sommes en train d’évaluer la valeur de ses titres avec deux expertises contradictoires. Le président de Secosud rentrera au conseil d’administration de la TEP. Je suis en transparence. Tina Cross fait beaucoup d’esbroufe et au final, c’est le Pays qui paye.”

    Est-il vrai que vous avez proposé à un échange “rachat des titres au sein de la TEP contre acquisition de parts dans Marama Nui” à EDT ?
    “Ce n’est pas mon souhait. On a lancé une étude de la valeur des parts dans la TEP et dans Marama Nui. Notre seul objectif est qu’EDT sorte du capital de la TEP pour qu’elle devienne acteur indépendant.

    Bertrand Prévost

    olivier 2016-04-27 11:12:00
    C'est très curieux que, sur un sujet manifestement brûlant, les articles "ça chauffe entre Nuihau Laurey et Tearii Alpha" et "Fritch tempère sur les tensions au gouvernement", articles publiés hier 26 avril 2016 sur Radio1 qui organisait le même jour un débat pour le moins animé entre Tina Cross et Nuihau Laurey "arbitré" (si l'on peut s'exprimer ainsi : le replay est disponible et les auditeurs pourront juger par eux-mêmes) par M. Talercio, n'aient suscités à cette heure (le lendemain 27 avril à environ 11 heures) encore aucun commentaire...
    Teriivaea 2016-04-27 10:52:00
    @ rataro
    Lis tranquillement le tableau joint à la lettre ouverte de Mme Cross au VP, tableau qui etablit, de manière incontestable car basée sur des données publiées au JOPF, le décalage de 1500 millions de FCP/an profitant a EDT et résultant de la différence entre l'économie de charges de combustibles de 3500 millions de FCP/an liée à la baisse des prix administrés du fioul et gazole brûlés par EDT et la baisse des recettes du monopoleur qui elle n'atteint que 2000 millions de FCP/an, suite aux 2 baisses de tarifs décidées par le gouvernement (au 1er mars 2015 et au 1 mars 2016).
    C'est certainement ce tableau qui sera examiné par les autorités de contrôle, et éventuellement par des instances judiciaires, plutôt qu'un bref commentaire posté sur Facebook et peut être effectivement rédigé de manière un peu rapide.
    Rataro 2016-04-27 10:38:00
    Et je retrouve là des raisonnements de type "élève de 5ème ne comprenant rien aux pourcentages"... Il y a des charges fixes, qui ne baissent pas en même temps que le prix des hydrocarbures.

    Genre, si t'as un magasin, et tu vends du casse-croûte hachis frites. On va faire simple : le prix auquel tu vends le casse-croûte dépend de deux choses : le prix du hachis, et les charges fixes (loyer, électricité de ton snack pour stocker la nourriture, employés, charges liées aux employés etc). Imagine que le hachis et le pain deviennent carrément gratuits ! Ben, le prix de ton casse-croûte va diminuer bien sûr, mais il ne sera pas gratuit, car tu paies toujours le loyer et l'électricité pour ouvrir ton snack.

    En somme, Mme Cross dit : "hey, isipice di sale voleur ! Le hachis et le pain sont gratuits maintenant ! Il faut que tu me files un sandwich gratuitement ! Voleur !"
    Rataro 2016-04-27 10:32:00
    @TERIIVAEA : tu demanderas à Mme Cross de te prêter son bonnet d'âne ? Mme Cross n'a jamais expliqué "que le prix du baril baisse de 50% et qu'on devrait avoir une baisse du prix de l'électricité de 50%.

    Elle a ÉCRIT (tu regarderas sur sa page Facebook) :

    "Cette baisse de 46% des hydrocarbures aurait dû être répercutée sur nos factures d'électricité, c'est-à-dire que le prix du kWh facturé par EDT aurait dû baisser également de 46%."

    Mme Cross n'y comprend donc rien... et toi non plus.
    emere 2016-04-25 20:52:00
    Tina Cross est une grosse incompétente.
    Mathius 2016-04-25 07:51:00
    Tina Ebb épouse cross est bien la fille de son père, tout pour moi et le reste pour mes sujets, même lorsque elle est coupable d'un faux raisonnement, elle accuse les amis des fautes qu'elle commet, . Bref La Fifille du colon qui demande l'indépendance pour garder la colonie de papa en l'état. Belle mentalité le Tavini.
    Teriivaea 2016-04-22 13:15:00
    "Il ne faut pas dire d'imbécillité". Je suis bien d'accord. Mme Cross n'a jamais expliqué que "le prix du baril baisse de 50% et qu'on devrait avoir une baisse du prix de l'électricité de 50%."
    Mme Cross, et tout un chacun pourra le vérifier sur le tableau qu'elle a transmis à l'appui de son communiqué, a incontestablement démontré que la baisse moyenne sur la période considérée (depuis le début de la mandature du gouvernement actuel) de 46% des prix administrés des combustibles brûlés par la SA EDT entraîne une économie de charge de combustible pour le monopoleur d'environ 3 500 millions de FCP/an, soit environ 16% de ses recettes, alors que, dans le même temps, la baisse de ses tarifs de vente d'électricité ne génère qu'une baisse de 2000 millions de FCP/an. Le gouvernement, qui fixe à la fois les tarifs de vente et jusqu'au 1er mars 2016, les prix administrés du fioul et du gazole brûlés par la SA EDT, a donc agit en sorte que le monopoleur bénéficie d'un profit additionnel "providentiel" annuel de 1500 millions de FCP.
    Le VP a bien imprudemment et agressivement parler "d'âneries". A l'examen des faits et données incontestables rappelés ci-avant, les lecteurs conclueront aisément sur le point de savoir qui, de Mme Cross ou du VP, "mérite le bonnet d'âne".
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete