Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

Les élèves des CJA de Faaroa et de Vaiaau a la rencontre de leurs tupuna

vendredi 8 septembre 2017

Les élèves des CJA avaient à décrire les fouilles archéologiques réalisées sur le site de Tainuu par la  professeure d’histoire géographie Hinanui Cauchois, à gauche, et en particulier de nommer les objets trouvés. © Photo : JP Besse/LDT

Les élèves des CJA avaient à décrire les fouilles archéologiques réalisées sur le site de Tainuu par la professeure d’histoire géographie Hinanui Cauchois, à gauche, et en particulier de nommer les objets trouvés. © Photo : JP Besse/LDT

La rentrée scolaire des deux Centres de jeunes adolescents (CJA) de Raiatea se place sous le signe du patrimoine culturel.

Le projet commun aux deux établissements en valorise l’importance et se déroulera durant toute l’année scolaire.

Pour la première étape de ce projet, la cinquantaine d’élèves scolarisés aux CJA de Faaroa et de Vaiaau s’est rendue, la semaine dernière, au marae de Tainuu qui fait actuellement l’objet de fouilles archéologiques dirigées par Hinanui Cauchois, professeure d’histoire géographie au collège Anne-Marie Javouhey de Uturoa, John O’Connor, professeur à l’Université de l’Oregon, et cinq stagiaires. La classe de 4e Hiva du collège de Faaroa s’est jointe à la visite, ainsi les collégiens, en pleine préparation d’un voyage culturel pour la Nouvelle-Zélande prévu en fin d’année scolaire, ont pu enrichir leurs connaissances.

Les enseignants des deux CJA expliquent l’intérêt du projet éducatif qu’ils ont mis en place : “Les élèves de CJA doutent d’euxmêmes, manquent d’appétence pour l’école et d’estime pour eux-mêmes”, constatent-ils. “Ils ne savent pas qui ils sont, d’où ils viennent et où ils vont. L’adolescent est perdu ; il est en pleine crise d’identité.

Face à ce constat, les équipes pédagogiques des deux établissements ont décidé d’élaborer un projet éducatif de patrimoine culturel valorisant les sites de Raiatea, dont l’inscription d’un des leurs, celui de Taputapuatea, au patrimoine de l’humanité, en constitue la pièce maîtresse.

Ce projet culturel débouchera sur la réalisation d’un film qui a commencé sur le site de Tainuu.

La légende de Hina et de son lézard, celle de l’oiseau Uaao, l’histoire de la bataille de Tainuu du 3 janvier 1897, et la lecture des pétroglyphes gravés sur le marae ont constitué les outils pédagogiques et les images de la première journée. 

“Le film permettra de susciter la curiosité de l’élève pour son patrimoine”, poursuivent les éducateurs. “Il a reçu un héritage de ses ancêtres et il se doit de le transmettre plus tard à ses enfants. C’est un devoir de mémoire. Enfin, ce travail renforce son sentiment d’appartenance à sa terre, sa culture et son histoire.”

D’autres rencontres avec leur passé sont inscrites sur le calendrier des élèves des CJA.

La prochaine concerne l’art de recevoir à la polynésienne avec deux thèmes d’étude : la cuisine traditionnelle et la décoration.

 

De notre correspondant 

Jean-Pierre Besse

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

C'est la semaine de la mobilité, dans votre quotidien, faites-vous des gestes comme :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete