Elle casse son bracelet électronique… et découvre la prison

    vendredi 9 janvier 2015

    Une jeune maman de 30 ans a payé cher, hier en comparution immédiate, les conséquences d’une attitude “inexplicable”, “suicidaire” même selon le parquet, qui l’a conduit mercredi à briser le bracelet électronique qu’elle portait autour de la cheville. Condamnée à plusieurs reprises à de la prison ferme pour des conduites en état alcoolique, la mère de famille originaire de Faa’a avait réussi à ne pas faire un jour de prison grâce à ce dispositif qui lui permettait de purger sa peine dehors, à condition de ne pas sortir de chez elle.
    À la barre, la jeune femme a expliqué de façon assez confuse qu’elle ne pouvait plus rester à son domicile en compagnie d’un mari apparemment violent avec elle et les enfants. Elle s’était rendue une première fois à la gendarmerie pour signaler les faits, mais elle a choisi mercredi de s’enfuir et de trouver refuge chez un ami tout en cassant le système de surveillance électronique. Outre les deux mois de prison ferme prononcés à son encontre, avec mandat de dépôt à la maison d’arrêt cette fois, la vahine a été condamnée à payer 75 000 francs pour rembourser le bracelet hors d’usage.
     
    R.P.
    sandrine lecomte

        Edition abonnés
        Le vote

        La politique d’immigration de Trump ainsi que les droits d’entrée se durcissent aux États-Unis. Pour vous…

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete