Elle dénonçait les agressions sexuelles de son grand-père mais personne ne la croyait : l’homme condamné à deux ans ferme

    mercredi 10 février 2016

    Il agressait sexuellement sa petite-fille de façon régulière, elle l’a dénoncé mais sa famille refusait de la croire. Hier, le grand-père d’une adolescente d’une quinzaine d’années était jugé devant le tribunal correctionnel pour “agression sexuelle sur mineur de 15 ans par ascendant ou personne ayant autorité”.
    L’adolescente, qui se trouvait en souffrance psychologique et n’arrivait pas à dénoncer ouvertement les exactions de son grand-père, avait fini par parler. Malheureusement, sa famille avait refusé de la croire. Pire, elle aurait reçu des pressions familiales afin de retirer la plainte qu’elle venait de déposer. Elle a ainsi été victime d’une stratégie de la famille pour lui faire signer une rétraction de plainte préremplie.
    L’homme a reconnu hier trois faits, alors que la victime en dénonce entre cinq et six, plus des pénétrations digitales. Le procureur a requis à l’encontre du grand-père quatre ans de prison, dont deux avec sursis. Le tribunal correctionnel a tranché en le condamnant à trois ans de prison, dont un avec sursis.

    M.-C.C.

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete