Energie – Le Sper s’en prend à son tour à Nuihau Laurey

    lundi 25 avril 2016

    Dans un long courrier envoyé à La Dépêche, le week-end dernier, le Syndicat polynésien des énergies renouvelables (Sper) se mêle à la danse des échanges entre Tina Cross et Nuihau Laurey, au sujet du prix de l’électricité en général, et de la fourniture d’énergie aux habitants de la Presqu’île en particulier.
    Le syndicat vote au secours de la représentante UPLD pour tenter à son tour de démonter l’argumentaire de Nuihau Laurey.
    “En réalité, le vice-président n’a aucune compétence pour intervenir dans ce dossier, seul le haut-commissaire représentant de la République française est habilité à intervenir dans le dossier Secosud”, écrit le syndicat.

    “Or le vice-président nous dit qu’il a fait publier un arrêté, qui permet au Secosud de pouvoir retenir la candidature de la SA EDT pour la distribution de l’électricité pour le compte des communes du Secosud.
    Ce texte est une ingérence dans les affaires de l’État. De plus, il est la preuve que Nuihau Laurey fait en sorte que la SA EDT puisse être retenue pour distribuer le courant électrique dans cette partie de l’île alors qu’elle n’en a pas le droit.”

    Après s’être enfoncée dans une explication farfelue, en comparant la présente situation avec le code de l’énergie en métropole, la missive poursuit : “Soit le vice-président est un piètre gestionnaire puisqu’il ne semble pas comprendre que l’énergie achetée à Marama Nui coûte 12,06 le kWh et que celle de la SA EDT coute 21,23 F le kWh, ce qui fait un gain de 458 millions de francs en fonction du fournisseur d’énergie retenu, soit il veut favoriser l’achat du courant l’électrique en provenance des moteurs diesel d’EDT.”
    En conclusion, le Sper menace Nuihau Laurey de poursuites judiciaires sur le sujet.

    “Ce ne sont pas les conseillers de Tina Cross qui vont lui expliquer pourquoi le prix de l’électricité à Tahiti doit baisser, c’est le juge d’instruction qui va intervenir pour lui expliquer que les tarifs du courant électrique à Tahiti doivent baisser. (…)
    Concernant la réponse que donne le vice-président pour la transition énergétique, le Sper fait savoir qu’il n’avance pas sereinement comme il le prétend, mais qu’il tombe dans l’excès de pouvoir et qu’il sera sanctionné très prochainement par le tribunal.”

    EDT acheteur et vendeur unique à Secosud

    La veille, c’est Tina Cross elle-même qui répondait à Nuihau Laurey suite à son interview donnée dans nos colonnes vendredi dernier.
    “Ma dénonciation portait sur votre création d’un article 12 bis, inséré dans l’avenant 17 de la concession entre le Pays et EDT Engie concernant uniquement la zone Tahiti Nord, où EDT devient acheteur unique des productions d’électricité (thermique, solaire et hydraulique) et vendeur unique à Secosud au prix de 22 F le kWh. Par cette disposition, vous interdisez du coup à Secosud de s’approvisionner directement auprès de Marama Nui, comme elle le faisait avant.

    Dorénavant, c’est EDT qui achète à Marama Nui sa production à 12 F le kWh, et qui la revend à Secosud 22 F le kWh.
    Par ce petit tour de passe-passe, EDT prend donc au passage 10 F sur un kWh, et sur l’année, ce sont 500 millions de francs pris dans la poche des usagers de Secosud !

    C’est un des points soulevés dans ma lettre ouverte : cet article 12 bis de l’avenant 17, approuvé en catimini, le jour du réveillon de Noël.”
    Elle conclut sur la baisse des tarifs : “Je n’ai jamais parlé de prix du baril de pétrole, mais du prix (de vente) des hydrocarbures (à EDT), lequel est fixé par voie d’arrêté pris en conseil des ministres.

    Et je disais que la comparaison des prix des hydrocarbures et des tarifs du kWh entre septembre 2014 et mars 2016 montre que, malgré la baisse observée de 46 % sur le prix de vente des hydrocarbures à EDT durant cette période, la nouvelle formule tarifaire n’a répercuté que 26 % de baisse du prix de vente des hydrocarbures à EDT au profit des usagers, soit – 3,28 F le kWh sur les factures d’électricité, la société EDT Engie conservant quant à elle les 20 % restant pour son seul profit, soit + 2,55 F par kWh, ce qui, à paramètres constants, représente sur une année plus de 1,5 milliard de francs de cadeau au détriment de tous les usagers de Polynésie.

    Par contre, avec cette nouvelle formule tarifaire qui est applicable depuis le mois de mars et un prix des hydrocarbures qui n’a jamais été aussi bas, la population doit savoir qu’une hausse du prix du baril de pétrole (qui est inéluctable) entraînera obligatoirement une hausse du prix de vente des hydrocarbures (fuel et gasoil) à EDT.
    Et cette dernière ne manquera pas de répercuter au franc le franc cette hausse du prix.”
     

    TETUANUI Monil 2016-04-29 04:49:00
    C'est important que tous les polynésiens y compris nos élus de Tarahoi soient au courant qu'il y a actuellement 3 procédures en cours sur MB: 1/en action possessoire pour les occupants non propriétaires; 2/en revendication trentenaire par les ayants droits de Penita sur 1 ha ; 3/en revendication de propriété par les Ariipeu de leur terre dont les limites vont jusqu'au récif (cf les Fuller). La signature d'un bail ne pourra certainement pas se faire sur l'intégralité des 52 hectares.suite aux trois procédures. Ce qui est toutefois intéressant , d'après le gouvernement, c'est que le bail à l'hectare par an se monterait à 20 millions environ, sur 70 ans. Notre terrain de 1 hectare environ va donc rapporter au Territoire 1 milliard 400 000. Nous proposons donc , en toute transparence , à notre gouvernement nos 3 hectares dans la signature du bail de ce mois de juin en tant qu'acteur également de MB à moins que le Territoire veuille attendre une décision de la justice qui ne se fera certainement pas dans les deux mois qui viennent. Voilà Mme IRITI une partie de la vérité sur MB.
    emere laputa 2016-04-27 10:43:00
    @8, c'est le fond des propos de Tina Cross que de traiter l'EDT et le Gouvernement de voleurs et complices, c'est normal de répondre sur ce plan. Sur la question du prix de l'électricité c'est faux de penser que diviser par 2 le prix du pétrole devrait mener à diviser par 2 le prix EDT, alors que le poids du pétrole dans la structure du prix n'est que de 30%. L'impact ne serait que de 15%, idem à la hausse. Quant au Secosud c'est faux de dire que le Gouvernement lui impose l'achat de électricité d'EDT, il ne fait qu'AUTORISER EDT à vendre, à prix réglementé, libre au Secosud d'acheter ailleurs un jour. Après on peut discuter des options du pays sur l'ENR, mais ces arguments de Tina sont mensongers et mal informés.
    vavahi 2016-04-26 23:50:00
    @2, bonne analyse, sensée et structurée, sans parti pris, la logique même (pape tihota te ma"a teie po e faraoa) , le bon sens, pas le choix.
    @3-4-5-6-7, je ne me permettrai pas de vous juger sur vos commentaires, mais je pense que vous avez oubliez la réalité de ce qui se passe en live à Tahiti, vous êtes un peu rude avec Tina. Vous attaquez sa personne, ok, mais le fond de ses propos ?? Vous pensez pas que si le ministre de Engie (Nuihau) parle de plaintes, à son encontre, n"essaie pas de noyer le fisch sur un autre domaine que LE DEBAT SUR L'ENERGIE, et son DELEGATAIRE ? (tribunal) Sortez un peu du "monsieur monsieur il a dit ça,,,,,,,) dites u, peu "monsieur je suis pas une donneuse,( je travaille(en off), pas le choix), pour mon pays. On a déjà vue que la justice des tribunaux (ou de internet comme vous), avait été désavouée par la justice des gens. (élection)
    A moins que le ministre de Engie a l'assurance de … là chais pas comment on va faire, à part renforcer le travail, travail encore et encore………………….
    Mathius 2016-04-26 19:33:00
    Je remarque que personne a eu l'idėe de poser la question au haut commissaire, et que le sper semble même pas l'avoir saisis, mais qu'est ce ces pieds niklés qui veulent donner des leçons en menaçant.
    Vous aller voir l'histoire de l'arroseur arrosé va devenir une version électrique. Car j'espère que Tina crosse a les preuves que l'edt a voulu la soudoyée car la diffamation sur POLYNESIE première est caractérisée.
    Mathius 2016-04-26 19:23:00
    Comme de coutume Elle va finir par mettre le feu à son cabinet si elle oublie ã chaque fois de tirer la chasse d'eau, Tina tu n'as pas changē chaque fois tu te constipes c'est que tu es consciente que tu as perdu, mais l'orgueil est plus fort que tout chez toi.
    Comme dirait Coluche : Jésus crie la caravane passe.
    TUTERAI58 2016-04-25 22:30:00
    Au vu de sa prestation télévisé de ce soir je rejoins entièrement EMERE (avec qui je ne suis pas toujours d'accord) mme cross n'a absolument rien compris au film,qu'elle reprenne sa calculatrice et reprenne tout depuis le début,heureusement que le ridicule ne tue pas.
    TUTERAI58 2016-04-25 22:24:00
    @é Qu'on me dise ce que mme cross a fait en tant que maire de teva i u ta,en tant que ministre de temaru et on parlera de compétence.Si malversation y a les tribunaux sont la pour régler cela,trop facile d'accuser a tort et a travers,cela s'apelle de la dénonciation calomnieuse,et mme cross devrait le savoir avec comme époux un avocat.Si malversation y a qu'elle nous amène la preuve et on avisera.
    emere 2016-04-25 20:51:00
    Tina Cross est une grosse incompétente. Elle ne comprend pas grand-chose, elle veut juste se faire mousser avec un combat d'arrière garde.
    Teriivaea 2016-04-25 18:48:00
    @ 1
    La question n'est vraiment pas là.
    Il faut de tout pour faire un monde : un président de syndicat professionnel, une élue municipale egalement représentante a l'APF et un ministre de l'énergie. Mais ce dernier se doit normalement de travailler pour l'intérêt général en Polynesie française.
    Les 2 premières personnalités, bien dans leur rôle, ont incontestablement démontré que le troisième, le VP et ministre de l'énergie, a outrageusement privilégié dans ces décisions l'intérêt particulier du monopoleur EDT ENGIE au détriment de l'intérêt général. À tout le moins des conséquences politiques doivent effectivement être tirées par le Président Fritch s'il ne veut pas etre entraîné par la chute de son VP mais cela est quand même un peu farfelu d'en conclure que le ministre de l'énergie devra forcément être remplacé par l'une des deux personnalités ayant exposé le "pot aux roses".
    TUTERAI58 2016-04-25 15:38:00
    J'ai une suggestion a faire a mr fritch,pour le prochain gouvernement vous pouvez nommer soit tina cross ou le pdt du sper ministre des énérgies,apres on verra ce qu'ils ferront de bien ou de mauvais.La critique est facile quand on est assis derriere un bureau et qu'on ne fait rien.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete