Un enfant de Paea décoré de la médaille d’or de la Défense nationale

    vendredi 16 septembre 2016

    défense

    Le caporal-chef André Joquel a été décoré de la médaille d’or de la Défense nationale. (Photo : Charles Taataroa)

     

    André Joquel engagé dans l’armée en 2007

     

    Caporal-chef au 3e régiment de marine de Vannes dans le Morbihan, André Joquel a été cité à l’ordre de la division par le général d’état-major des armées, le mois dernier.

     

    Il a reçu en outre la médaille d’or de la Défense nationale pour des actes de bravoure dont les faits remontent à fin 2015, en Centrafrique. En effet, avec son groupe, le caporal-chef André Joquel a pu intercepter des tirs de miliciens, permettant de faciliter le débarquement des forces spéciales. Il a également fait tout son possible pour protéger son propre groupe.

    André Joquel est né à Tahiti et a fait toute sa scolarité à Paea, de la maternelle au collège. Il a pris la décision de s’engager dans l’armée en 2007. L’année prochaine, il fêtera donc ses 10 ans de carrière. Il est revenu l’année dernière à Tahiti pour célébrer son mariage, mais aussi pour revoir sa famille.

    Et fait du hasard, c’est sa propre grand-mère, Titaua Joquel, élue du conseil municipal de Paea, qui a eu le privilège de le marier. Son épouse est gendarme et le couple vit actuellement en métropole.

     

    Une fierté pour la famille

     

    À Tahiti, cette décoration a été une fierté pour la famille Joquel de Paea et surtout Titaua, qui ne cache pas sa satisfaction :

    C’est une fierté pour la famille et la commune en même temps. Pour moi, c’est un exemple pour les jeunes d’aujourd’hui, surtout ceux qui ne travaillent pas et qui n’ont aucune vision de l’avenir. Et ils sont nombreux à Paea et dans d’autres communes dans cette situation. L’armée est une voie à suivre parce qu’elle permet de former les jeunes pour mieux affronter la vie. Elle permet aussi de voyager et de voir autre chose.

    André Joquel a beaucoup voyagé  depuis qu’il s’est engagé dans l’armée. Il a été au Tchad, en Côte d’Ivoire et dans bien d’autres pays pour le maintien de l’ordre avec l’armée française.

    Depuis son enfance, il a été baigné dans cette ambiance puisque son propre grand-père était lui-même militaire de carrière. D’autres cousins ont choisi le même parcours que lui en métropole, ce qui lui permet de les rencontrer de temps à autre. Mais comme pour tous les Polynésiens qui partent pour de longs séjours à l’étranger, le pays lui manque, mais également la famille et les amis.

    À Tahiti, toute la famille d’André Joquel l’a félicité pour cette belle décoration. “C’est la démonstration de quelqu’un qui cherche toujours la perfection”, a conclu Titaua Joquel, très fière de son mo’otua.

     

    C.T.

     

        Retrouvez dans notre édition du Vendredi 16 septembre 2016 :       

    • Réaction : Titaua Joquel, Grand-mère d’André

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete