Environ 400 SDF à Tahiti

    mardi 3 novembre 2015

    Le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, accompagné de la ministre en charge de la Famille, Tea Frogier, a reçu lundi soir une délégation du collectif Te Ta’i Vevo qui regroupe la Croix-Rouge, le Secours Catholique, l’Ordre de Malte et le Club de prévention spécialisée.
    Dans la perspective de la mise en place d’un Samu social, la Croix-Rouge a regroupé tous les partenaires engagés dans la lutte contre l’exclusion sociale pour mener une étude sur les personnes en situation d’errance à Tahiti que l’on dénombre à environ 400, dont une proportion importante de jeunes et même de mineurs.

    Le travail du collectif a permis de faire un diagnostic et une dizaine de préconisations déclinées en actions concrètes et immédiates pour améliorer la situation quotidienne des personnes en errance. C’est notamment le cas pour l’assistance dans les démarches administratives et matérielles. Mais le rapport remis au président et à la ministre pose également les objectifs d’un travail en profondeur dans lequel la prévention et l’éducation jouent une place essentielle.
    Le collectif, par son rapport, entend interpeller les décideurs afin qu’ils s’engagent dans une action concertée pour une meilleure prise en charge d’un phénomène qui est en constante augmentation.
    Le Président a manifesté son plus grand intérêt pour ce travail exhaustif. Il a rappelé qu’à l’issue des assises de la famille qui seront prochainement organisées à son initiative pour mettre en œuvre des solutions contre toutes les formes de violence, les préconisations du collectif seraient prises en compte.

    (Communiqué)
     

    Awa 2015-11-04 04:27:00
    La seule chose pour laquelle nous ne sommes pas égaux, c'est la maladie... Certains y échapperont et d'autres seront en difficulté toute leur vie... La prise ne charge médicale est la seule qui devrait être maintenue... Il faudrait par contre supprimer toutes les autres aides directes ou indirectes qui font les traines savates au crochet de la société... Il y a du boulot mais il faut se lever le matin et arrêter de se bourrer à la bière... Mais ça c'est plus dur que de revendiquer et de mendier...
    Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER 2015-11-03 19:29:00
    Merci Hiro pour ton commen-taire pour le club des 400, et je pense aussi au total des 79 999 proscrits du DROIT au RSA hahahahaha
    Quant à AWA qui est fiu de filer son fric : qu'est-ce qu'il doit en avoir ! Pour pouvoir être aussi généreux ! hohohohohoho Certainement qu'il a beaucoup appris à l'école... et est peut-être même encore... enseignant aujourd'hui ? hihihihihihi
    rollstahiti@gmail.com
    Awa 2015-11-03 19:26:00
    Beaucoup n'ont rien foutu à l'école et maintenant glandent... Fiu de filer mon fric ....
    Hiro 2015-11-03 16:01:00
    presque 100 millions cfp de salaire pour les gens autour de la table en photo....et 400 creves la faim...tout va bien....
    Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER 2015-11-03 10:55:00
    Le boum du non droit au RSA va bientôt retentir plus fort que la météorite tupapau du 1er novembre hohohohohoh rollstahiti@gmail.com
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete