Escroquerie : Des Polynésiens et des Calédoniens lésés de 378 millions de Fcfp

    mercredi 8 octobre 2014

    Le tribunal correctionnel a rendu son délibéré, hier matin, dans un dossier portant sur une vaste escroquerie dont ont été victimes des habitants de Nouvelle-Calédonie mais aussi un résident de Polynésie. Ces derniers avaient confié leurs économies à la société Unicom Finance, dont le siège était à Papeete, qui proposait des placements financiers via l’entreprise MVM Investments. Au début des années 2000, une vingtaine de clients avaient investi, au total, 378 millions de Fcfp dans des projets immobiliers à la Réunion et en Guadeloupe sur lesquels on leur avait promis un rendement de l’ordre de 20 % par an. Mais ils n’ont jamais obtenu le retour sur investissement annoncé. Les fonds avaient transité par plusieurs comptes bancaires, dans différents pays, et plus personne n’en a la trace aujourd’hui. La gérante de la société MVM Investments, Christiane Loiseau, déjà condamnée par le passé pour escroquerie, a écopé, hier, d’une peine de trois ans d’emprisonnement et de 30 millions de Fcfp d’amende. Un mandat d’arrêt a été émis à l’encontre de cette femme de 75 ans qui vit aujourd’hui en Espagne. 

    Le PDG d’Unicom Finance, Patrick Leclere, qui a émigré au Mexique où il mènerait grand train, a pour sa part été condamné à quatre ans de prison ferme et
    40 millions de Fcfp d’amende. Lui aussi fait désormais l’objet d’un mandat d’arrêt. 

    Enfin, l’un des salariés de la société, qui proposait les placements litigieux, s’est vu infliger une peine de deux ans de prison et de 5 millions de Fcfp d’amende. Tous trois devront, en outre, indemniser les victimes, solidairement, à hauteur de 115 millions de Fcfp. L’avocat de Christiane Loiseau a indiqué, hier, qu’il entendait faire appel du jugement. 

     

    JBC 

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete