État et Pays sensibilisent les conducteurs

    jeudi 1 décembre 2016

    Les sourires sont de mise mais la volonté est clairement affichée : sus aux comportements à risques sur les routes  du fenua. (© Christophe Cozette)

    Les sourires sont de mise mais la volonté est clairement affichée : sus aux comportements à risques sur les routes du fenua. (© Christophe Cozette)

     

    L’union fait la force. Et il en faut pour combattre les mauvaises habitudes et les mauvais comportements sur la route. C’est pour cette raison qu’État et Pays s’unissent, notamment financièrement, pour lancer, à partir du 12 décembre, une campagne audiovisuelle de prévention des risques sur la route, composée de quatre spots radio et de deux spots télévisés.

    Mauvaise ironie du sort, c’est en présentant, hier matin, dans les locaux de la gendarmerie nationale, avenue Pouvana’a o Oopa, les différents messages de sensibilisation, que nous apprenions la mort d’un conducteur à Paea (lire ci-dessus).

    Les quatre spots radio, diffusés jusqu’à fin janvier 2017, sont bilingues alors que les deux spots télévisés, réalisés par Jacques Navarro-Rovira – encore en compétition officielle au prochain Fifo (lire p. 14) – et qui seront diffusés sur les deux chaînes, sont en langue française.

    Pour réaliser ces six spots de campagne, le Pays a déboursé 1,9 million de francs, et l’État, un million. L’un et l’autre supputent un relâchement des comportements de la population, d’où l’intérêt majeur de lancer une campagne de sensibilisation, ce qui n’avait pas été fait l’année dernière.

    D’autant plus que les chiffres repartent à la hausse. Alors que le bilan 2015 s’établissait à 17 morts sur les routes (idem en 2014), avec le 23e décès enregistré hier, c’est une hausse de 40 % qui est constatée par rapport à 2015, et l’année n’est pas finie.

     

    Les contrôles en hausse

     

    Et pourtant, les contrôles sont en hausse, a confirmé l’État par la voix du directeur de cabinet du haut-commissaire de la République, Frédéric Poisot, présent hier matin, auprès d’Albert Solia, au nom du gouvernement.
    Et “ils seront encore renforcés, avec des opérations conjointes police-gendarmerie”, promet Frédéric Poisot.

    Quoi qu’il en soit, Albert Solia s’est félicité du “vrai travail d’équipe” entre l’État, le Pays et les forces de l’ordre qui a permis, entre autres, de créer dans un temps record ces messages de sensibilisation.
    L’ensemble des messages, tant radiophoniques que télévisés, se déroule dans une ambiance “jeune”.

    Quoi de plus logique lorsque l’on sait que 30 % des accidents de deux-roues concernent les moins de 25 ans.
    Qu’il s’agisse de deux ou quatre-roues, les accidents mortels impliquent à 75 % l’usage des stupéfiants et la consommation d’alcool.

    Alors, là aussi logiquement, l’essentiel des messages fait donc référence à ces deux fléaux au volant.
    “Sur la route, cela peut être fatal. Si tu conduis, tu ne bois pas, tu ne fumes pas”, “Pas d’alcool au volant et comme dans la vie, pas de drogue”, peut-on entendre dans les messages de cette campagne.

    Le port de la ceinture (en voiture) et d’un casque homologué (en deux-roues) n’est pas en reste. “Un petit clic vaut mieux qu’un grand choc”, “Conducteurs, passagers, tous attachés”, “J’attache toujours mon casque et pas n’importe lequel”, sont différents slogans de ces spots, tournés sur les routes polynésiennes, que les journalistes ont pu voir et entendre, hier, sans pouvoir vous en diffuser la quelconque image, pour garder l’effet de surprise.

    Les gilets fluorescents, pour les deux-roues, n’ont pas non plus été oubliés.
    “C’est jaune, c’est moche, cela ne va avec rien”, entend-on dans le spot dédié au gilet qui se conclut par “en deux-roues, tu dois être deux fois plus vigilant”.

    “Choquant mais pas trop” se sont félicités les commanditaires de cette campagne de sensibilisation. Il ne reste plus qu’à attendre l’électrochoc qu’elle devrait provoquer auprès de la population afin que cette dernière abandonne ses mauvais comportements sur la route.

     

    Christophe Cozette

     

    capture-decran-2016-12-01-a-10-28-27

        Edition abonnés
        Le vote

        Recensement : Êtes-vous prêt à répondre à toutes les questions même intime malgré une garantie de l'anonymat ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete