Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

États-Unis – Anthony Scaramucci quitte la Maison-Blanche

mardi 1 août 2017

Scaramucci

Le nouveau directeur de communication de Trump, fraîchement nommé, a été forcé de partir à la demande de John Kelly. (© Photo : DR)

Après seulement onze jours de travail, le directeur des communications de la Maison-Blanche, Anthony Scaramucci, a abandonné son poste, quelques heures après l’assermentation de John Kelly, le nouveau chef de cabinet du président Donald Trump.

Espérant tourner la page sur un chapitre orageux de sa présidence, Donald Trump avait assuré, plus tôt hier, qu’il n’y avait “pas de chaos” à la Maison-Blanche, alors qu’il procédait à l’assermentation du général à la retraite.

Peu de temps après, Anthony. Scaramucci — qui en avait choqué plus d’un la semaine dernière en se lançant dans une tirade vulgaire contre Reince Priebus, alors chef de cabinet de Donald Trump, lors d’une interview avec The New Yorker — avait quitté le navire.

Selon le texte de l’annonce de la Maison-Blanche, celui qui était affublé du surnom “The Mooch” a quitté son poste parce qu’“il sentait qu’il valait mieux faire table rase pour le chef de cabinet John Kelly et lui permettre de mettre en place sa propre équipe”.

Le communiqué de deux phrases se concluait par : “Nous lui adressons nos meilleurs vœux.”

Plus tôt, lors d’une cérémonie dans le bureau ovale, le président Trump a prédit que John Kelly, qui était précédemment secrétaire à la Sécurité nationale, ferait un “travail spectaculaire”.

Et Donald Trump a choisi de s’épancher sur la bonne tenue des marchés boursiers et les perspectives favorables du marché du travail, plutôt que d’évoquer d’éventuels changements dans le fonctionnement de la Maison-Blanche avec l’avènement de John Kelly.

Donald Trump avait congédié vendredi dernier Reince Priebus et annoncé du même souffle l’arrivée du général Kelly.

Le président espère que la discipline militaire de son nouvel acolyte l’aidera à revigorer son administration, ralentie par un programme législatif à la dérive, diverses luttes intestines et une série d’enquêtes.

Donald Trump a tenu hier une première rencontre de cabinet avec John Kelly, affirmant à son équipe qu’elle s’en tirait  » incroyablement bien «  et qu’elle  » partait d’une très bonne base « .

En ce qui a trait à la façon de gérer les tensions avec la Corée du nord, le président a simplement affirmé : “On va s’en occuper.”

 

AFP

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

C'est la semaine de la mobilité, dans votre quotidien, faites-vous des gestes comme :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete