Habillage fond de site

ÉTATS-UNIS – L’armée américaine se prépare à une possible guerre avec la Corée du Nord

mercredi 17 janvier 2018

Selon Donald Trump, Kim Jong-Un - ici le 22 mai 2017 en Corée du Nord - est “un fou  avec des armes nucléaires”. (© DR)

Selon Donald Trump, Kim Jong-Un – ici le 22 mai 2017 en Corée du Nord – est “un fou avec des armes nucléaires”. (© DR)

L’administration examine très sérieusement les options militaires qui pourraient entrer en jeu en ce qui concerne la Corée du Nord, a déclaré à quelques journalistes Mac Thornberry, qui préside la commission des forces armées de la Chambre des représentants. “Les entraînements sont très sérieux”, a-t-il ajouté. “Les militaires ont des préparatifs en cours et j’espère qu’ils ne seront pas nécessaires”.

Une guerre avec la Corée du Nord est évitable, a affirmé hier le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, appelant à des négociations directes entre les responsables clés sur le démantèlement du programme nucléaire de Pyongyang.

“Je crois que la guerre est évitable”, a déclaré Antonio Guterres à des journalistes, ajoutant toutefois : “Je ne suis pas certain que la paix soit garantie”. Son objectif est que “ceux qui sont les plus pertinents dans ce processus soient capables de se parler de manière sérieuse et de trouver sérieusement une manière de dénucléariser”.

Le ministre américain de la Défense Jim Mattis a insisté à plusieurs reprises sur le fait que les efforts en vue de régler la crise nord-coréenne devaient être avant tout diplomatiques, tout en ajoutant que le Pentagone devait toujours se préparer à toute éventualité.

Les tensions avec Pyongyang se sont aggravées après la multiplication l’an dernier des tirs de missiles balistiques nord-coréens capables de porter une ogive nucléaire et d’atteindre le sol américain.

Elles se sont adoucies avec les discussions amorcées il y a une semaine entre Séoul et Pyongyang.

Signe que les tensions restent élevées, une fausse alerte a provoqué la panique samedi dernier dans l’archipel d’Hawaii, lorsque les habitants ont reçu un message les avertissant que le territoire était visé par un missile balistique et les enjoignant de se mettre à l’abri.

Les États-Unis et leurs alliés étaient réunis hier à Vancouver pour tenter de durcir les sanctions contre Pyongyang, une réunion sans la Chine ni la Russie que Pékin et Moscou ont d’ores et déjà remise en cause.

 

AFP

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete