Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

ÉTATS-UNIS – “L’heure est venue de détruire Trump et compagnie”

jeudi 15 juin 2017

trump

Le tireur d’Alexandria, James Hodgkinson, était un sexagénaire, partisan de Bernie Sanders. (© AFP)

Une fusillade sur un terrain de sport fréquenté par des élus du Congrès américain a fait cinq blessés, hier, dont un chef de file du Parti républicain à la Chambre des représentants, Steve Scalise, selon la police d’Alexandria, dans l’État de Virginie.

Steve Scalise est représentant des États-Unis pour la Louisiane et actuellement whip (numéro trois dans la hiérarchie de la chambre basse du Congrès, chargé de la discipline de parti) de la majorité républicaine à la Chambre.

“Il est dans un état critique”, selon l’hôpital qui le soigne. Il a été blessé à la hanche et a subi une opération. Plus tôt dans la journée, le président américain avait indiqué sur Twitter qu’il “s’en remettra(it) totalement”.

Quatre autres personnes ont été blessées : Zachary Barth, conseiller du représentant du Texas Roger Williams, Matt Mika, un lobbyiste qui se trouve dans un état grave, selon sa famille citée par une chaîne locale du Michigan, dont il est originaire, ainsi que deux agents de la police du Capitole.

Le tireur, identifié comme étant James Hodgkinson, est décédé des suites de ses blessures, quand la police a riposté à ses tirs, a fait savoir le président Trump dans l’après-midi.

Plusieurs médias, dont le New York Times, rapportent que le suspect, un homme de 66 ans, était l’un des partisans de Bernie Sanders. Une information qui a poussé l’ancien candidat à la primaire démocrate et chef de file de la gauche américaine, à dénoncer hier un “acte abject”. “Je viens d’apprendre que le tireur présumé (…) avait apparemment proposé ses services lors de ma campagne présidentielle, a déclaré le sénateur dans un communiqué. (…) Toute forme de violence est inacceptable dans notre société et je condamne cet acte en les termes les plus fermes.”

Le tireur est originaire de Belleville, dans l’Illinois, une banlieue de St Louis, ville de l’État voisin du Missouri. Sa femme a toutefois affirmé sur la chaîne ABC News qu’il vivait à Alexandria depuis deux mois.

Ses messages sur les réseaux sociaux montrent son opposition au président républicain Donald Trump. Son frère Michael a confié au New York Times qu’il n’était “pas content de la manière dont les choses fonctionnaient, les résultats de l’élection et tout ça”. “Trump a détruit notre démocratie. L’heure est venue de détruire Trump et compagnie”, a-t-il écrit en mars sur sa page Facebook. C’est ce mois-là que l’homme est venu à Alexandria, où il dormait dans son véhicule, a expliqué un agent.

La fusillade a eu lieu vers 7 heures, heure locale, à Alexandria, au Eugene Simpson Stadium Park. Les parlementaires ont raconté une scène d’une extrême violence, des dizaines de balles ayant été tirées au cours de la fusillade, qui n’a pris fin qu’avec les tirs de riposte des officiers de la police du Capitole qui étaient sur place.

“Il aurait tué tout le monde” sans les policiers, selon le sénateur Rand Paul sur la chaîne CNN. “Sans eux, cela aurait été un massacre.”

 

AFP

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

C'est la semaine de la mobilité, dans votre quotidien, faites-vous des gestes comme :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete