Êtes-vous un futur leader du Pacifique ?

    lundi 26 décembre 2016

    leader pacifique

    Philippe Lemonnier fait partie de la communauté grandissante des anciens élèves du Pacific Islands Leadership Program (Pilp), qui tisse ses liens à travers toute l’Océanie. Cette formation de trois mois, qu’il a suivie en 2014, n’a pas d’équivalent dans la région. (© Caroline Perdrix)


    Le Pacific Islands Leadership Program, initié par le gouvernement taïwanais, recrute 25 personnes pour sa prochaine session. Une formation intensive de trois mois, à Hawaii et Taïwan, veut aider à l’émergence des futurs innovateurs sociétaux du Pacifique.
    Philippe Lemonnier, de la promotion 2014, raconte son expérience. Il peut aider à la constitution des dossiers de candidature.

    Depuis 2013, le gouvernement de Taïwan a lancé un programme pour aider au développement personnel et professionnel des futurs leaders du Pacifique, saluant et consolidant ainsi les liens qui unissent Taïwan, point de départ des migrations de peuplement dans l’ensemble austronésien, avec l’Océanie.

    La Polynésie française a le privilège d’être le seul pays francophone du Pacifique éligible au Pacific Islands Leadership Program (Pilp).
    Sa récente admission en tant que membre à part entière du Forum du Pacifique est une raison de plus de s’intéresser à cette initiative qui veut développer les talents régionaux.
    “Peu importe le niveau d’études, c’est en gros ciblé sur le middle management, des gens qui ont entre 25 et 30 ans, qui ont déjà une expérience en entreprise ou en administration et qui ont envie de s’améliorer, explique Philippe Lemonnier de la promotion 2014. Maintenant, si on a une candidature d’un jeune qui a un superprofil, on va quand même la prendre en considération.”
    Un autre Polynésien, Hironui Johnston, a suivi ce programme en 2013.

     

    “Soft diplomacy”

     

    D’août à novembre prochains, la cinquième promotion de futurs jeunes leaders, venus de tout le Pacifique, participera à cette formation de trois mois, dispensée par le East West Center, organisation non gouvernementale basée sur le campus de Manoa de l’Université de Hawaii et à l’Institut de la diplomatie et des relations internationales du ministère taïwanais des Affaires étrangères (lire ci-dessous). La date limite de remise des dossiers est fixée au 1er février prochain.
    Le programme, en langue anglaise, couvre de nombreux sujets, tels que leadership adaptatif, méthode de projection/planification, leadership incitatif, leadership de crise, entreprenariat social, analyse de risque, changement climatique et gestion environnementale, santé publique ou encore relations internationales, ainsi que coaching personnalisé. C’est le seul programme régional de cette envergure.

    “Beaucoup d’élèves sont retournés à l’université pour préparer des thèses, des masters, explique Philippe Lemonnier. Ayant compris quels étaient les enjeux dans la région, certains ont connu de belles promotions. L’une d’entre elles, assistante parlementaire à Palau, travaille maintenant à l’ONU à New York. Certains ont quitté leur emploi pour créer des ONG, pour s’engager sur des programmes contre le cancer, pour le droit des femmes, etc.”
    Dans un Pacifique qui voit grandir l’influence de la Chine, “c’est effectivement de la soft diplomacy taïwanaise, qui veut créer de la bonne volonté future envers le pays, dit Philippe Lemonnier. Taïwan dit : nous, on ne vient pas vous construire des stades, on aide au niveau humain. C’est ainsi qu’ils résolvent l’équation de la balance du pouvoir”.

    Il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’une expérience unique, qui peut s’avérer très enrichissante pour un enfant du fenua.

     

     

    C.P.

     

    Retrouvez l’intégralité de notre dossier dans notre édition du jour ou au feuilletage numérique

      Edition abonnés
      Le vote

      Seriez-vous prêt à accepter de travailler avec une patente si un employeur vous indiquait qu'il ne peut pas vous salarier ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete