Évacuations sanitaires défaillantes : le décès de l’accidenté de Ua Huka relance la polémique

    lundi 13 octobre 2014

    Jeudi soir dernier, un homme d’une trentaine d’années a perdu la vie à Ua Huka, aux Marquises. Et son décès pose question. Vers 15 h 30, en perdant le contrôle de son véhicule, il avait fini sa course dans un ravin. Blessé mais conscient, il était parvenu à sauver son fils de trois ans en le tendant, à travers la tôle froissée de sa voiture couchée sur le flanc, à un témoin sur les lieux. Après quoi, s’extrayant lui-même de la voiture, il avait fait une chute sept mètres plus bas.
    Rapidement secouru, et chargé dans une voiture, il aura pourtant fallu attendre de longues heures avant qu’il soit évacué, par la mer, en direction de l’hôpital de Nuku Hiva.
    En l’absence de secours aériens ou maritimes, c’est un bonitier (non médicalisé) de Nuku Hiva qui est venu le récupérer à Ua Huka.
    Vers 21 heures, le bateau reprenait la mer avec le blessé, direction Taiohae. Victime d’une hémorragie abdominale, l’homme n’a pas survécu à ses blessures durant le transport.
    Pour la Fédération d’entraide polynésienne de sauvetage en mer (FEPSM), c’est une mort de trop.

    Lire l’intégralité de l’article et l’interview du président de la FEPSM dans La Dépêche de Tahiti de lundi 13 octobre ou sur notre édition numérique

    SPITERI Michèle 2015-02-28 09:00:00
    2015 , Je viens de découvrir cette discussion...
    Ua POU 1976 , Médecin à Ua Pou, V.A.T en permanence
    Et un médecin dans chaque île avec infirmiers( dans les vallées éloignées) en ce temps là...
    Hôpital à TAIOHAE AVEC MEDECIN MILITAIRE CHIRURGIEN, avec bloc opératoire ! en 1976-1977!
    Il faut revenir à cela avec en plus l' hélico ET un bateau speed boat costaud quand cela est possible et avec personnel en nombre... Faut se battre, les politiques doivent se " mouiller" , les accidents n' arrivent pas qu' aux autres ...FAITO ITO
    SPITERI Michèle 2015-02-28 09:00:00
    2015 , Je viens de découvrir cette discussion...
    Ua POU 1976 , Médecin à Ua Pou, V.A.T en permanence
    Et un médecin dans chaque île avec infirmiers( dans les vallées éloignées) en ce temps là...
    Hôpital à TAIOHAE AVEC MEDECIN MILITAIRE CHIRURGIEN, avec bloc opératoire ! en 1976-1977!
    Il faut revenir à cela avec en plus l' hélico ET un bateau speed boat costaud quand cela est possible et avec personnel en nombre... Faut se battre, les politiques doivent se " mouiller" , les accidents n' arrivent pas qu' aux autres ...FAITO ITO
    SPITERI Michèle 2015-02-28 09:00:00
    2015 , Je viens de découvrir cette discussion...
    Ua POU 1976 , Médecin à Ua Pou, V.A.T en permanence
    Et un médecin dans chaque île avec infirmiers( dans les vallées éloignées) en ce temps là...
    Hôpital à TAIOHAE AVEC MEDECIN MILITAIRE CHIRURGIEN, avec bloc opératoire ! en 1976-1977!
    Il faut revenir à cela avec en plus l' hélico ET un bateau speed boat costaud quand cela est possible et avec personnel en nombre... Faut se battre, les politiques doivent se " mouiller" , les accidents n' arrivent pas qu' aux autres ...FAITO ITO
    FIU DES MAGOUILLES POLITIQUES ET AUTRES ! 2014-10-14 19:09:00
    Entièrement d'accord avec toi TUREIA ! IL NE FAUT PAS OPPOSER HÉLICOPTÈRE ET VSAM ! Les Marquisiens ont besoin des 2 car ils sont complémentaires. Et l'hélico ne servirait pas qu'à ça (EVASAN) ! Héli-Inter faisait aussi des rotations commerciales entre UA HUKA, NKH et UA POU. Et si on arrive a avoir plus de touristes, les survols des îles pourraient aider à rentabiliser l'entreprise, à 1 seule condition : AIR TAHITI doit partager la part du gâteau et travailler en coopération avec ses "concurrents" pour le bien de la population et pas pour la traire et la considérer comme du bétail, des vaches à lait !!
    Effectivement, cela coûte cher mais à combien doit-on estimer une vie humaine?
    Je me souvient encore de cette réflexion d'un des responsables d'AIR TAHITI de passage à UA POU après notre manif contre la suppression du TWIN : "Si vous n'êtes pas content des conditions de vie sur les archipels éloignés, vous n'avez qu'à aller vivre sur TAHITI !"
    CELA EN DIT LONG DU RESPECT DE CETTE COMPAGNIE ENVERS LE PEUPLE MARQUISIEN !!!!
    TEIKI 2014-10-14 11:13:00
    Au lieu de dépenser des millions voir des milliards pour un aéroport, ils auraient pu faire le nécessaire pour les EVASAN. Sauver une vie est plus important !!!!!
    Charlotte 2014-10-14 10:19:00
    Il faudra expliquer au petit garçon de cet homme que son papa est mort parce qu'un hélico c'est trop cher et qu'il n'y a pas de bateau médicalisé. Peut être n'aurait il pas survécu de toute manière mais au moins il aurait eu une chance.
    Des millions sont mis dans des projets plus ou moins futiles, combien de morts faudra t il encore avant que qq'un ne se décide à mettre le budget qu'il faut pour que ça n'arrive plus.
    Je souhaite beaucoup de courage aux infirmiers dans les postes isolés, ils doivent se sentir bien seuls...
    Aceshisen 2014-10-14 07:33:00
    très chers pour un métropolitain comme moi, qui ne suis pas plus argenté que l'abbé Pierre, le problème n'est pas l'argent ou la politique, ou je ne sais quoi de pernicieux dans la société humaine.
    Le seul argument valable, à mes yeux, c'est la vie n'a pas de prix et alors les politiques doivent (en ont l'obligation) tout faire pour sauver chaque vie et ainsi donner les moyens financiers et humains, quitte à perdre une aura personnelle qui n'a aucune valeur face à la vie.
    TUREIA 2014-10-14 06:28:00
    FIU DES MAGOUILLES: Le problème n'est pas la VSAM ou l'hélicoptère... Le problème c'est qu'aujourd'hui c'est ni l'un li l'autre. Tu as comparé le délai d'intervention c'est vrai mais le projet VSAM c'est la MUTUALISATION pour réduire les coûts. L'idée est de faire du sauvetage en mer, de l'assistance, des Evasans, assurer la sécurités des courses de pirogues et autres manifestations nautiques...bref tout ce que fait la SNSM en métropole. L'hélicoptère certe est rapide pour les EVASANS mais les conditions d'emploi peuvent être réduite et il ne servirait qu'à ça. Et les réponses que l'ont donne c'est que l'hélico c'est trop chère. De plus je n'ai pas encore vu un hélico remorquer un poti ou un bonitier en panne moteur au large....
    Le projet des 3 VSAM c'est 116 millions, peux tu nous donner les chiffres, le cout d'utilisation annuel et le tableau d'amortissement d'un hélico aux Marquises... Je suis assez curieux. Bref le problème est qu'aujourd'hui il n'y a rien. Le projet VSAM ou/et l'hélico la problématique c'est pas un projet face à l'autre.
    FIU DES MAGOUILLES POLITIQUES ET AUTRES ! 2014-10-14 00:33:00
    Comparaison du temps de trajet d'une EVASAN entre UA POU et PAPEETE (sans compter le conditionnement du patient)

    HELICO = 20 min Aller + 20 min retour + 6 min Taiohae-Aeroport + 3h30 PPT = 4h36
    VSAM = 1h40 Alle r + 1h40 Retour + 1h30 Taiohae-Aeroport + 3h30 PPT = 8h20

    HELICO = prise en charge du patient par une équipe médicalisée au bout de 30 minutes
    VSAM = prise en charge du patient par une équipe médicalisée au bout de 1h50
    FIU DES MAGOUILLES POLITIQUES ET AUTRES ! 2014-10-14 00:20:00
    Quand je vois 1h20 entre NKH et UA POU, je crois rêver!!!! Mes records de traversées : par temps calme 1h30 !!! Et 2h40 par mer très agitée (bon c'est sûr en speedboat pas en VSAM). Et 90% du temps la mer est agitée au Henua Enana. A UA POU nous sommes déjà à au moins à 3 décès depuis que l'hélico nous a quitté, qui peut-être auraient pu être évités si le facteur temps avait été raccourci à 20 min de trajet hélico (+20 min retour) au lieu de 2h (et parfois 4h d'attente quand il n'y a pas de bateau sur UA POU).
    Du temps d'héli-inter tout se passait bien, jusqu'à ce qu' AIR TAHITI décide d'éliminer ce concurrent gênant en proposant 6 vols par semaines ! Puis une fois le monopole acquis, on menace la population d'arrêter la déserte sous prétexte de ligne déficitaire ! Et aujourd'hui on nous retire encore 1 vol par semaine soit disant le jeudi, ce qui veux dire : pas de courrier ou médicaments en urgence du mercredi au lundi suivant ! (le vendredi le frêt arrive après la fermeture de l'OPT !) Et tout ça, pour des raisons politiques ou pour faire plaisir à certains pilotes qui ne supportaient pas d'être bloqués à NUKUATAA ! Allez comprendre : les 2 aérodromes pour le twin sont au Nord et on va le baser au Sud d'où il devra voyager environ 2h (AR) à vide pour desservir UA POU et UA HUKA !
    Il faudrait aussi que la population se bouge un peu et se mobilise, comme nous l'avons fait en son temps à UA POU pour dénoncer le chantage à la fermeture des rotations du TWIN !
    Combien de morts supplémentaires devront nous subir avant que l'on autorise un hélico à revenir sur NKH et EXIT le TWIN et AIR TAHITI qui profite trop sur le dos de la population des Marquises !
    Renilss 2014-10-13 12:27:00
    Biensur le projet a ete bloquer politiquement !!!!!!!!Voila jespere que la personne l ayant bloque se sent responsable de ce deces!!!!Toute facons pour que sa bouge il faut des mort!!pathetique!!Putain de politique...
    Renilss 2014-10-13 12:24:00
    Ah bien pourtant l equipe de mr Marc Tarrats avait fait toute l etude necessairr pour la mise en place de cette navette,une etude qui a duree beacoup d investissement et de temp a ses personnes qui deja ont un travail..
    Tureia 2014-10-13 11:58:00
    Taote Taiohae... C'est marrant mais si médicalement parlant une vedette de sauvetage ne sert à rien, alors tu peux demander au SCMM (Samu de Coordination Médicale Maritime) de ne plus médicaliser les SNSM de métropole et de ne plus engager de vedette SNSM pour des EVASAN d'urgence inter-iles...Groix, Belle ile etc...
    Plutôt que d'envoyer le CASA, et si une vedette était partie de Nuku Hiva avec des poches de sang et une équipe médicale immédiatement après l'accident, l'infirmier de Ua Huka (qui a fait un travail exceptionnel) aurait été assisté. Le CASA aurait été envoyé dans la foulée. Bref, on ne refait pas l'histoire mais ton argumentation relative aux vedettes de sauvetage ne tient pas... Un hélicoptère coûte beaucoup plus chère que les VSAM...alors pourquoi ne pas MUTUALISER les moyens pour diminuer les coût s'il n'y a pas d'argent. Un hélicoptère ne vole pas au dessus de certaines conditions météorologiques, une vedette type V1 navique presque par tout temps... Ton hélicoptère va aller dans les vallées de Ua Pou ou de Fatu Hiva lorsque les nuages restent collés sur les iles..non! Alors soyons sérieux. Tu réagis comme les médecins de métropole qui prennent les Hélicoptères de la sécurité civile (Les Dragons) pour des Taxis...
    Si dans ce cas la solution était d'envoyer le CASA, pourquoi cela n'a pas été fait?
    A bon entendeur...
    taote taiohae 2014-10-13 10:13:00
    le problème n'est pas celui d'une vedette ou tout autre engin de navigation. Ce patient présentait une hémorragie interne nécessitant un transport sans secousses ni mouvements violents. Des changements de positions brutaux entraînent un désamorçage du coeur et l'arrêt cardiaque. Faire des montagnes russes en bateau avec ce type de patient c'est courir à l'accident cardiaque et quel que soit le type de bateau. La solution était d'envoyer le CASA de l'armée avec du sang et une équipe médicale ce qui permettait d'amener sans secousses le patient jusqu'à Papeete. L'idéal à l'avenir est d'avoir un hélicoptère basé aux Marquises. La vedette n'a d'intérêt que pour rechercher ou sauver des marins en mer, elle sans intérêt médicalement parlant...
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete