Habillage fond de site

Examens – Les admis au BTS et au Capes / Cafep

jeudi 6 juillet 2017

Retrouvez les résultats ci-dessous :

 

Les admis au Capes et au Cafep

Les résultats du Certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement secondaire (Capes) et du  Certificat d’aptitude aux fonctions d’enseignement du privé (Cafep) sont tombés cette semaine. Cette année, ils étaient une centaine au fenua à tenter ces deux concours nationaux. Vingt-quatre d’entre eux l’ont réussi.
Les lauréats doivent encore effectuer une année de stage au cours de laquelle ils auront en charge des élèves, avant d’être titularisés et de devenir professeur du second degré à part entière.
A priori, ils devraient tous faire leur stage au fenua – ce qu’ils espèrent–, mais ils doivent encore attendre les décisions de la direction générale de l’enseignement et de l’éducation (DGEE), en charge des affectations.

En Polynésie française, le Capes, concours hautement sélectif, apparaît d’autant plus difficile que les conditions ne sont pas à l’avantage des candidats, qui doivent passer leur première épreuve, de nuit de 20 à 1 heure du matin,  en même temps que leurs camarades hexagonaux.
À l’issue de cette épreuve, les Polynésiens admissibles doivent alors partir dans l’Hexagone pour l’épreuve orale. Celle-ci se déroule dans différentes villes en fonction de la discipline choisie : à Tours pour les étudiants de lettres modernes, à Nancy pour ceux de mathématiques, à Orléans pour l’anglais et à Châlons-en-Champagne pour l’histoire-géographie.

Si certains choisissent de passer le Capes, d’autre préfèrent tenter le Cafep pour enseigner dans les établissements privés. D’autres ont opté pour le certificat d’aptitude au professorat de lycée professionnel (CAPLP).

La préparation au Capes est dispensée par l’École supérieure du professorat et de l’éducation (Espe) mais toutes les disciplines ne sont pas proposées chaque année. L’an passé, seules les préparations en anglais et en tahitien étaient ouvertes. À la prochaine rentrée, l’Espe ouvrira quatre préparations : en histoire-géographie, en lettres, en tahitien et en mathématiques. Ceux pour qui la spécialité n’est pas proposée pourront opter pour un master pluridisciplinaire de recherche appelé : langues culture et société en océanie (LCSO), à travers lequel ils bénéficieront d’un accompagnement dans la préparation au concours du Capes.

 

Capture d’écran 2017-07-06 à 11.44.26

Orianne Obrize
252
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete