Explosion des cas de leptospirose

    mardi 21 février 2017

    lepto boue

    Marcher pieds nus dans l’eau sale ou la boue augmente les risques de contact entre la peau et ces germes infectieux. (© archives LDT)

    Vingt-cinq cas de leptospirose ont été déclarés durant les deux premières semaines de février. Ce qui représente une augmentation de 78,5 % par rapport à la quinzaine précédente !
    La majorité des cas se trouve à Tahiti. Les communes les plus touchées depuis les intempéries du dimanche 22 janvier sont Punaauia, Faa’a et Pirae.

    Avec les intempéries, le risque de transmission de la leptospirose est en effet très élevé.

    Les recommandations sont les suivantes : protection des plaies avec un pansement imperméable, limitation des contacts avec la boue et l’eau douce, dératisation et contrôle des pullulations de rongeurs par la gestion des déchets et une consultation médicale en urgence dès les premiers signes.

     

     

      Edition abonnés
      Le vote

      Seriez-vous prêt à accepter de travailler avec une patente si un employeur vous indiquait qu'il ne peut pas vous salarier ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete