Exposition photographique à la bibliothèque de l’université sur la Nouvelle-Zélande

    mardi 5 avril 2016

    Dans le cadre des “Journées d’Arts et de la Culture dans l’enseignement supérieur”, la bibliothèque de l’Université de la Polynésie française (UPF) organise une exposition de photos consacrée aux “paysages néo-zélandais”.
    Celle-ci a été réalisée par 18 étudiants de licence géographie, histoire et environnement polynésien et leurs deux enseignants, Jean Morschel et Anthony Tchékémian.
    Revenus tout récemment d’un voyage d’études de dix jours sur l’île du nord de Nouvelle-Zélande, ils ont choisi de présenter
    34 clichés représentant la diversité des paysages traversés au cours de leur périple et qui invitent au voyage. “L’idée était de saisir l’instant à travers la photographie.”
    “Le paysage n’est pas simplement une vue, mais plus largement une sensation interne (…) Tous les sens sont mobilisés dans le ressenti d’un paysage : le toucher, l’odorat, l’ouïe et même le goût. On parle même de paysage sonore, qui peut ajouter ou retirer de la valeur à un bien immobilier selon qu’il soit près d’une cascade d’eau ou d’une autoroute… Jusqu’à parler de paysage audiovisuel… C’est dire l’importance du concept de paysage dans notre société actuelle. C’est tout cela que nous avons essayé de saisir à travers la photographie de ces paysages”, explique un des professeurs Anthony Tchékémian.
    Pour la plupart des étudiants, c’était la première fois, qu’ils voyageaient en dehors de la Polynésie française.

    Diverses thématiques

     Ils ont donc découvert un mode de vie, un système économique, un climat… très différent de ce qu’on connaît au fenua.
    Ce voyage a été l’occasion pour eux d’étudier diverses thématiques : l’étalement urbain, la structuration de l’espace par l’agriculture et l’élevage, la résilience face aux risques telluriques, la place de la communauté maori dans la société, le tourisme, le développement économique…
    “Chaque matin, les étudiants devaient présenter des thématiques : des questions étaient soulevées, des hypothèses émises. Puis, le reste de la journée, ils tentaient de trouver des réponses ou de confirmer leurs hypothèses en allant sur le terrain, et en rencontrant les acteurs concernés”, commente Anthony Tchékémian.
    Les étudiants ont particulièrement apprécié leurs échanges avec le peuple maori, avec qui ils ont établi de nombreux points communs.
    Les photos prises par les deux étudiants Gauthier Ory et Tahiri Sommer, et leur professeur Anthony Tchékémian illustrent ces thèmes explorés au cours de ce voyage d’études.
    L’exposition “Les paysages néo-zélandais vus par les étudiants polynésiens” a été inaugurée hier matin et se tiendra jusqu’au 24 avril. 
    É.P.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete