Faa’a – Conseil municipal : la commune s’attaque à la gestion de l’eau

    mercredi 4 mai 2016

    Le conseil municipal de Faa’a s’est déroulé hier matin, en présence d’Oscar Temaru. À cette occasion, les comptes administratifs et de gestion de l’année 2015 ont été approuvés sans encombre et en un temps record.
    Le temps fort de ce conseil a surtout été la présentation du logiciel Topkapi du service eau : un logiciel de télégestion mis en place dans la commune depuis deux ans, repris en main très récemment par Jimmy Panie, conseiller du maire en matière de politique de la ville.

    “Politiquement, l’eau est un sujet extrêmement sensible, en particulier dans la commune de Faa’a, à cause de l’environnement dans laquelle elle se trouve.
    Ce n’est pas un environnement favorable comparé aux autres communes qui sont plus étirées. Nous, on est contraint d’amener de l’eau très haut. Le premier bassin est actuellement à plus de 350 mètres”, affirme Jimmy Panie.

    La commune qui possède le plus de bassins

    Le maire a sollicité son conseiller pour faire un état des lieux de la gestion de l’eau dans la commune, de façon à avoir une meilleure visibilité de l’ensemble des bassins, en temps réel, pour l’aider à définir sa politique en matière d’eau.
    Avec ses 23 bassins, Faa’a est la commune qui possède le plus de bassins.
    Il y a deux ans, dans le cadre du schéma directeur de l’eau, la commune a décidé d’équiper chaque bassin de centrales informatiques.

    Interconnectées à un serveur situé à Saint-Hilaire, celles-ci permettent aux agents du service eau de connaître en temps réel le niveau des bassins  et d’agir en conséquence.
    “Il ne s’agit pas juste d’un logiciel de surveillance, mais c’est également un logiciel de gestion qui permet d’allumer ou d’arrêter une pompe et d’avoir des indicateurs, comme par exemple savoir à quelle heure il y a des pics de consommation et à quelle heure je n’ai plus besoin de forer, ce qui permet d’engendrer des économies conséquentes”, explique Jimmy Panie.

    Malheureusement, jusqu’à maintenant, le logiciel n’était pas exploité de façon efficiente par les agents, ceux-ci n’ayant pas eu de formations adéquates. Jimmy Panie a donc optimisé le logiciel et a formé les agents (qui travaillent depuis plus de quinze ans au service eau et qui sont avant tout des hommes de terrain).
    Aujourd’hui équipés de tablettes, ils ont appris  à gérer à distance, ce que, jusqu’à maintenant, ils faisaient manuellement sur le terrain. Le logiciel a déjà généré 3 millions de francs d’économies sur la période février-mars. À voir si ces économies se perpétuent dans le temps.

    Jimmy Panie compte développer la télégestion au réseau de distribution car la commune enregistre chaque année une perte d’eau de six millions de mètres cubes.
    “On va introduire dans la télégestion, un système qui va permettre de mesurer en temps réel le réseau de distribution. Grâce à ces informations, nous allons pouvoir déterminer quelles sont les zones sur lesquelles nous devons intervenir et lancer des travaux. Changer toutes les canalisations qui fuient, c’est la priorité de la commune pour 2016”, affirme Jimmy Panie.

    Autres travaux prévus pour le service eau en 2016 : le renforcement des réseaux des lotissements Pamatai Hills, Te Noha et Vaikea, et le remplacement des vieux réseaux secondaires en amiante, dans la continuité de ce qui a déjà été fait.

    É.P.

    Teriivaea 2016-05-05 18:07:00
    Faa itoito Faaa. Continuez à garder en régie le service public de l'eau même si pouvez bien sûr faire appel ponctuellement a des prestataires privés quant justifié. Malgré l'importance des besoins et les ressources financières très limitées d'une partie de la population de la commune, c'est un challenge qu'il vous faut relever et gagner.
    Vous allez etre un exemple et un phare pour les autres communes qui ont abandonné la gestion de l'eau à des filiales de multinationales dominatrices et qui, sous la pression citoyenne, vont être amenées à remunicipaliser ce service public. En effet, il n'y a aucune raison économique d'engraisser des actionnaires étrangers avec l'argent de nos factures d'eau.
    hou 2016-05-04 20:02:00
    sans encombre et en un temps record....comme dans toute dictature...
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete