Faa’a : les personnes handicapées s’adonnent au plaisir de la rame

    jeudi 14 mai 2015

    Le partenariat entre la fédération polynésienne des sports adaptés et handisport (FPSAH) et la mairie a été renforcé afin de permettre aux personnes handicapées de s’adonner au plaisir de la rame. Jusqu’à présent, la FPSAH avait la possibilité d’entreposer au fare Tauva’a le matériel pour la pratique du va’a. Dernièrement, une nouvelle convention concernant la mise à disposition pour encadrer la discipline des agents du service animation de la ville de Faa’a a été signée.

    “Depuis la disparition de l’EPAP (établissement pour la prévention, NDLR) en 2009, l’activité va’a handisport et sport adapté avait été mise en sommeil, faute de finances. Grâce à cette nouvelle convention, la mairie de Faa’a met à disposition des éducateurs pour encadrer nos licenciés. Les associations d’accueil pour personnes handicapées peuvent ainsi renouer avec le plaisir de la rame, de façon hebdomadaire. Un projet qui pourrait être porteur pour le développement du va’a handisport en vue des championnats du monde de va’a à Tahiti en 2018, dans lesquels une catégorie handisport sera ouverte. La FPSAH remercie chaleureusement la commune de Faa’a pour cette initiative qui favorise l’intégration et la valorisation des personnes en situation de handicap dans notre société”, souligne Jérémie Le Fort, cadre technique au sein de la FPSAH.

    C’est dans ce cadre qu’hier, un groupe de sept jeunes du centre Rima Here a été accueilli par les agents du service animation de la ville au fare Tauva’a. “Je les accompagne régulièrement pour des sorties sportives. C’est une bonne chose que l’activité va’a reprenne. Les jeunes y prennent plaisir”, déclare Teapua Touatini, moniteur d’atelier à Rima Here.
    Les rameurs ont effectué plusieurs allers-retours sur le plan d’eau de Vaitupa, la sécurité étant assurée par Teriimana qui les suivait en bateau. Depuis quelques années, la commune de Faa’a contribue à la promotion et à la pratique du handisport, notamment par la mise à disposition des structures sportives (stade Ganivet de Puurai, fare Tauva’a, terrain Rautea) et des moyens humains, à l’image de l’événement Festifoot du 30 avril.

    De notre correspondante C.Q.

        Edition abonnés
        Le vote

        Pour trouver une activité professionnelle, seriez-vous prêt à vous lancer dans l'agriculture ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete