FAA’A – Orientations budgétaires 2017, qualité de service et véhicule neuf au menu

    jeudi 20 octobre 2016

    Les membres du conseil municipal de Faa’a se sont à nouveau réunis pour débattre de sujets importants touchant la vie de la collectivité. (© mairie de Faa'a)

    Les membres du conseil municipal de Faa’a se sont à nouveau réunis pour débattre de sujets importants touchant la vie de la collectivité. (© mairie de Faa’a)

     

    Le conseil municipal de Faa’a a validé, mardi, les orientations générales du budget 2017. D’après un communiqué de la mairie, “il semble bien que les lettres de cadrage des années passées encourageant une politique de restriction budgétaire et d’économie, portent leurs fruits” et les membres du conseil municipal “continuent à poursuivre leurs efforts concernant les impayés des redevances eau et déchets ou encore sur les économies en eau et en électricité à faire dans les établissements scolaires et infrastructures sportives”.

     

    Améliorer la qualité de service

     

    Clarisse Poia, conseillère municipale, a défendu deux projets d’acquisition de logiciels. Le premier concerne la gestion des élections et le second celui de la numérisation des actes d’état civil. La commune comptant plus de 18 000 électeurs inscrits sur sa liste électorale, grâce à l’aide de ce nouveau programme, la mairie estime qu’“une seule personne au lieu de trois actuellement s’occuperait des diverses tâches telles que l’inscription ou la radiation sur la liste électorale” et qu’il “en sera de même pour la gestion des 30 000 actes manuscrits d’état civil qui seront numérisés”. Ce nouvel outil permettrait de “réduire le nombre d’agents au guichet unique et surtout de limiter l’attente des administrés au sein du service”.

    Afin d’assurer ses missions de sécurité civile, le service  secours et incendie dispose de six véhicules. En 2015, la commune avait fait l’acquisition d’une deuxième ambulance d’un montant de 17,8 millions de francs. Rappelant que le secours aux personnes et le transport des malades représentant 80 % des 2 500 interventions annuelles, et que plusieurs demandes de secours parvenant souvent simultanément au service secours et incendie, le conseil municipal envisage le remplacement du premier véhicule de secours et d’assistance aux victimes acquis en 2011 “qui peut lâcher à tout moment”.

     

    LDT

        Edition abonnés
        Le vote

        Recensement : Êtes-vous prêt à répondre à toutes les questions même intime malgré une garantie de l'anonymat ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete