Faa’a – Sixième Forum du patrimoine foncier polynésien

    vendredi 6 novembre 2015

    L’Association terres et générations retrouvées (ATGR) organise depuis hier son 6e Forum du patrimoine foncier polynésien au collège Notre-Dame-des-Anges. 
    Plusieurs spécialistes, juristes, géomètres, médiateurs ou encore généalogistes, participent à ce rassemblement dont l’objectif premier est d’aider les familles à comprendre leurs droits en matière de foncier. 
    Deux thèmes sont venus enrichir cette année le forum : la généalogie et la médiation. 
    “On a ajouté ces deux thèmes car ils intéressent beaucoup de personnes. Ainsi, pour la première fois, des généalogistes diplômés de l’université interviennent. Le second thème est celui de la médiation. Parmi les modes de résolution des conflits, il y a les modes judiciaires, les actions en justice, mais il y a aussi le mode amiable, qui est la médiation en matière foncière. Par la parole et la discussion, les deux parties vont peut-être pouvoir trouver ensemble une solution. Si c’est le cas, cette solution pourra être homologuée par le tribunal et aura alors la même force exécutoire qu’une décision de justice. 
    C’est une solution plus rapide et moins coûteuse et elle permet surtout d’apaiser les conflits et les tensions car ce n’est pas la justice qui tranche en désignant un perdant et un gagnant. D’un point de vue psychologique, c’est très important. En matière foncière, c’est certainement un mode de résolution des conflits à développer”, explique Marie-Noëlle Caponia, ancienne professeure de droit à l’Université de la Polynésie française et membre de l’ATGR.
    “Nous avons passé le cap de 2 000 familles accueillies à l’occasion de nos forums. Cette sixième édition se situe idéalement dans notre calendrier, nous conduisant vers la mise en route du tribunal foncier, l’adoption de la loi sur la médiation judiciaire et celle organisant la profession de généalogiste familiale et successorale. Ce sont des instruments juridiques porteurs d’espoir, qui permettent de faciliter et d’accélérer la sortie des situations douloureuses vécues par des centaines de familles”, conclut Georges Tahito-Arii Estall, président de l’ATGR. 
    Les conférences sont présentées en français et en tahitien. Les documents qui traitent de chaque thème du forum et qui sont remis au public sont également traduits en reo ma’ohi. 

    De notre correspondante C.Q.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete