faits divers – La randonnée se termine en opération de sauvetage dans la Vaiumete, à Teva i Uta

    mardi 5 juillet 2016

    À 13 h 30, un Dauphin de la marine nationale était sur place pour hélitreuiller les deux jeunes hommes et le sauveteur. (Crédit A-C. B.)

    À 13 h 30, un Dauphin de la marine nationale était sur place pour hélitreuiller les deux jeunes hommes et le sauveteur. (Crédit A-C. B.)

     

    Dimanche dernier, un groupe de six moniteurs de la Saga – basée à Papeari – a profité de son temps libre pour se promener en montagne, en suivant le parcourt balisé au départ des jardins d’eau de Vaipahi, à Mataiea, un site bien connu des sportifs et des familles.

    Parmi eux, deux jeunes métropolitains, âgés de 19 ans, auraient tardé à redescendre : on suppose qu’ils se seraient perdus, après s’être fait surprendre par la nuit. Leur disparition aurait été signalée vers 18 h 30, leurs camarades ayant constaté leur absence à la roulotte où le dîner était programmé ce soir-là.

    Les deux jeunes étaient eux-mêmes en contact avec les secours, grâce à leurs téléphones portables. Au total, six gendarmes, sept pompiers, trois équipiers spécialistes en secours en milieu périlleux de la fédération polynésienne de protection civile et un officier de la direction de la défense et de la protection civile du haut-commissariat ont participé à l’opération.

    La végétation dense et le terrain escarpé ne leur ont pas facilité la tâche. Les deux randonneurs ont finalement pu être localisés, hier, vers 2 heures du matin, dans la vallée de Vaiumete. À 12 h 30, un contact physique a été établi par l’un des sauveteurs.

    Un hélicoptère détaché sur place

    Bien que les deux randonneurs soient bien portants, il a rapidement été décidé de les hélitreuiller. Une heure plus tard, un Dauphin de la marine nationale était sur place pour les récupérer, avant de s’orienter vers le stade le plus proche.

    Les deux jeunes hommes ont immédiatement été transférés au centre médical de Teva i Uta, où ils étaient attendus par Doudou, fondateur et organisateur de la Saga, qui en a profité pour faire taire toute polémique.

    “Je rassure tout le monde : ça ne s’est pas du tout passé dans le cadre de la Saga, mais pendant leur jour de repos. Pour moi, la morale de cette histoire, c’est qu’il vaut mieux qu’un moniteur de voile reste sur l’eau”, a-t-il tenu à préciser, sans manquer de remercier l’ensemble des sauveteurs pour leur implication.
    À noter que le maire de Teva i Uta, Tearii Alpha, s’est joint à l’une des équipes de secours.

    A.-C.B.

     

    Henri Cornette de Saint-Cyr, dit “Doudou”, a remercié  le sauveteur, ainsi que les équipes mobilisées. (Crédit Anne Charlotte Bouleau)

    Henri Cornette de Saint-Cyr, dit “Doudou”, a remercié le sauveteur, ainsi que les équipes mobilisées. (Crédit Anne Charlotte Bouleau)

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete