Habillage fond de site

La fantastique aventure de Hiro sous Android

jeudi 22 juin 2017

Lancement du premier mobile game polynésien

Le joueur doit relever plusieurs défis pour aider Hiro à délivrer Hinatea, sa bien aimée, enlevée par le méchant Kufu. (© Photo : Jennifer Rofes)

Le premier jeu vidéo polynésien pour smartphone a été lancé hier midi.
Ce sont les élèves de deuxième année de l’école Poly 3D qui en sont les développeurs. Ce tout premier jeu mobile polynésien, intitulé La fantastique aventure de Hiro est entièrement gratuit et téléchargeable sous Android. Le règlement du jeu est, quant à lui, consultable sur les sites Internet des partenaires de Poly 3D à savoir, la compagnie aérienne Air Tahiti Nui et Vini. Deux entreprises locales qui ont fait confiance aux jeunes talents de l’école des métiers du numérique. Pour Torea Colas,  directeur marketing et communication d’ATN, la réalisation du jeu est bluffante.

 

À bord du Boeing Dreamliner

 

“Nous soutenons la première promotion de Poly 3D depuis ses débuts. Les élèves ont fait preuve d’un professionnalisme incroyable. Ils sont allés au bout d’eux-mêmes. C’est pourquoi nous sommes heureux d’annoncer que ce jeu aura toute sa
place dans le système de divertissement à bord de notre future
flotte Boeing Dreamliner.”

Pour faire découvrir ce tout nouveau divertissement,Vini lançait, hier après-midi, un concours au sein de son agence de Fare Tony. Ainsi les tout premiers joueurs ont pu relever les défis posés au demi-dieu Hiro qui doit délivrer sa bien aimée Hinatea, déesse de la lune, des griffes de Kufu, le chef d’une tribu malfaisante.

Pour ce faire, les joueurs ont dû aider Hiro à recharger son mana en dansant le ori toa des guerriers. Ils ont appris à manœuvrer à bord d’une pirogue pour affronter l’océan et son parcours semé d’embûches. Ils ont également relevé les défis d’une reine gardienne des plus belles perles du monde et traverser le champ de lave d’un volcan en éruption. Pour marquer des points, Hiro doit partir cueillir des citrons, casser des noix de coco et même préparer un poisson cru en allant pêcher lui-même le poisson.
“Je trouve ce jeu très addictif”, confie Hina, vraie passionnée de jeux vidéo. A contrario, Petero reproche le graphisme “trop simplet” à son goût.
Deux autres jeunes filles lui mettent la note de 5 sur 10, alors que Manoa annonce d’entrée qu’il l’adore.

Tous les adolescents sont toutefois unanimes sur l’originalité du concept. “C’est génial que ce jeu soit 100 % local.”
Le graphisme, les personnages, les couleurs, les énigmes ont entièrement été réalisés par les 20 élèves de la première promotion de Poly 3D qui ont développé ce jeu d’heroic fantasy en à peine dix semaines.
Un défi de taille pour ces jeunes padawans, qui ont su s’inspirer de la mythologie polynésienne et mettre en avant les aspects culturels des îles de la Société. Désormais devenus des maîtres Jedi, ces jeunes concepteurs finaliseront leur apprentissage au cours d’une troisième année qui devrait leur servir de tremplin pour intégrer le monde professionnel.
Cette promotion, très soudée envisage déjà, selon Christophe Gomez, directeur de l’école Poly 3D, de créer sa propre start-up dès la fin du cursus.
En effet, ces jeunes techniciens, graphistes, infographistes et artistes ont par ailleurs gagné leur premier concours international en septembre dernier en participant à un Game Jam ultra-prisé qui récompense la meilleure création de jeux vidéo. 

 

Jennifer Rofes

Orianne Obrize
1
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete